Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85 - Contact us - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Antique books - Bibliophily - Art works


Sell - Valuation - Buy
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne






   First edition
   Signed book
   Gift Idea
+ more options

Search among 31412 rare books :
first editions, antique books from the incunable to the 18th century, modern books

Advanced search
Registration

Sale conditions


Payment methods :

Secure payment (SSL)
Checks
Bank transfer
Administrative order
(FRANCE)
(Museums and libraries)


Delivery options and times

Sale conditions

Signed book, First edition

Jean PAULHAN Belle lettre autographe datée et signée adressée à Pierre Seghers le félicitant pour la grande qualité de son recueil Le domaine public : "Ainsi c'était donc vous les garçons en blouson dans les bois (que je savais par coeur sans jamais avoir eu trop souci de savoir quel était l'auteur) Merci de cette surprise"

Jean PAULHAN

Belle lettre autographe datée et signée adressée à Pierre Seghers le félicitant pour la grande qualité de son recueil Le domaine public : "Ainsi c'était donc vous les garçons en blouson dans les bois (que je savais par coeur sans jamais avoir eu trop souci de savoir quel était l'auteur) Merci de cette surprise"

S.n., Paris 27 Mai 1945, 14x21,5cm, une page recto verso.


Elogieuse lettre autographe signée de Jean Paulhan (22 lignes à l'encre noire à en-tête de la Nrf) adressée à Pierre Seghers félicitant pour la beauté de son dernier recueil intitulé "Le domaine public"  que lui a récemment adressé le poète.
Trace de pliure inhérente à la mise sous pli.
Jean Paulhan ne cache pas son admiration pour certains poèmes contenus dans ce recueil et le style qu'il s'en dégage :  "Ah j'aime bien aussi ma vérité, et dans tous vos poèmes cette solennité (tant pis, c'est le mot) cette solennité simple dont personne ne saurait dire d'où elle sort... il faut bien qu'elle ait toujours été là, avec cette allure de grande personne, de trop grande (presque) personne."
malgré le peu de temps qu'il s'accorde pour la lecture :  "Je suis si stupidement écrasé par le travail, que je ne fais guère la chasse aux poètes, comme jadis. Et tout cela allait m'échapper si vous n'aviez eu la bonne idée de me faire cet envoi."
Le philosophe ne cache pas son émerveillement retrouvé grâce à Pierre seghers : "Et le vieux sentimental que je suis comment ne serait-il pas ému par la belle nouvelle d'Alexis Tolstoï? Il y a encore de beaux jours pour la beauté simple." et exhorte son correspondant à étancher sa soif de poésie : "Signalez moi bien tout ce que vous ferez merci."


 

230 €

Réf : 86493

Order

Book


On-line help