Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85 - USA (206) 673 123  - Contact us - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Antique books - Bibliophily - Art works


Sell - Valuation - Buy
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne
Advanced search
Registration

Receive our catalog

Topics

Echos
Catalogues
The illustrators of La Gazette du Bon Ton
Bibliographic essays
Portfolio
Editorial
Events
e-library
In the bookshop
New arrivals
The enigma
Articles
Focus
Begriffe und Konzepte der Bibliophilie

Bibliographic essays

Original editions of Theophile Gautier (1811-1872)
Bibliographical essay

Original editions of Theophile Gautier (1811-1872) <br/> Bibliographical essayOriginal editions of Theophile Gautier (1811-1872)
Bibliographical essay
Editions originales de Théophile Gautier (1811-1872)
Essai bibliographique

 
    Auteur de huit romans, d’une trentaine de contes et nouvelles, ainsi que de nombreuses critiques théâtrales et artistiques, Théophile Gautier fait figure de chef de file d’une certaine sensibilité littéraire du XIXe siècle. A ce titre, les éditions originales de ses œuvres sont très prisées et relativement rares de nos jours. A l’instar des œuvres de Gérard de Nerval [voir notice] – qu’il rencontra sur les bancs du collège Charlemagne – la carrière d’homme de lettres de Théophile Gautier bénéficia du concours de nombreux éditeurs parisiens : Renduel, Desessart, Charpentier, Lévy, Souverain, pour ne citer que les plus fameux.

Composées entre 15 et 19 ans, ses premières poésies, publiées dès 1830 à très petits nombres chez Charles Mary, passèrent quasiment inaperçues dans le paysage littéraire de l’époque et constituent aujourd’hui des pièces bibliophiliques d’une extrême rareté.

Depuis son engagement aux côtés de Victor Hugo lors du scandale d’Hernani en 1830, Théophile Gautier sut nouer de fructueuses amitiés parmi le cénacle romantique. Sa rencontre avec Eugène Renduel, qui publia entre 1831 et 1838 les œuvres d’Hugo, Nodier, Sue, Musset… fut déterminante pour la suite de sa création. En 1833, l’éditeur romantique lui commanda en effet Les Jeunes France, reflet de l’énergie houleuse qui animait alors la nouvelle génération. Deux ans plus tard, en 1855, c’est également sous l’égide de Renduel que Gautier publia Mademoiselle de Maupin, manifeste esthétique qui nourrit les recherches d’artistes et poètes parnassiens et décadents jusqu’à la fin du siècle. En y érigeant l’art pour l’art en principe suprême de l’acte créateur, Mademoiselle de Maupin marque tout autant la naissance d’un paradigme littéraire que l’avènement de la notoriété de son auteur. Bien que publiée à 1500 exemplaires – nombre non négligeable pour l’époque – l’édition originale ne se rencontre que très rarement de nos jours.

En 1852, le nouveau recueil de poèmes Emaux et Camées publié chez Eugène Didier lui valut les louanges de Théodore de Banville et de Charles Baudelaire, qui dédia ses Fleurs du mal « au poète impeccable ». Dès lors, l’autorité acquise par Théophile Gautier auprès du monde littéraire le rapprocha des grands acteurs éditoriaux de l’époque : Michel Lévy et Gervais Charpentier. En 1872, affaibli par la maladie, l’écrivain investit ses dernières énergies à la gestion de la postérité de son œuvre. Il signa le 26 juin un traité avec la maison Charpentier, octroyant à cette dernière « le droit exclusif d’imprimer et de réimprimer à l’avenir [l’œuvre de Théophile Gautier], et cela pendant tout le temps fixé par les lois régissant actuellement la propriété littéraire. »

La présente bibliographie se veut une synthèse vérifiée et actualisée de divers recueils bibliographiques de référence des éditions originales de l’auteur :

- Charles Spoelberch de Lovenjoul, Histoire des œuvres de Théophile Gautier, Paris, Charpentier et Cie, 1887
- Georges Vicaire, Manuel de l’amateur de Livres du XIXe siècle, 1801-1893, Breuil-en-Vexin, Editions du Vexin Français, 1975.
- Marianne et Emmanuel Lhermitte, Recueil bibliographique des principales éditions originales de la littérature française, Paris, Librairie Lhermitte, 2005.
- Marcel Clouzot, Guide du bibliophile français – Bibliographie pratique des œuvres littéraires françaises XIXe siècle. Nouvelle édition, revue, corrigée et considérablement augmentée. Paris, Librairie Giraud-Badin, 2010.

Nous l’avons enrichie d’une proposition de ressources numériques, sites dédiés, articles et revues scientifiques, invitant à poursuivre l’étude de l’œuvre et des éditions de Théophile Gautier.
 

Poésies.
Charles Mary, libraire, passage des Panoramas ; Rignoux, imprimeur libraire, rue des Francs-Bourgeois- S. Michel, n°8, (imprimerie de Rignoux) Paris 1830 ; in-12. Couvertures imprimées. (2f.; 1f. faux-titre, avec nom de l’imprimeur, 1f. titre, avec épigraphe empruntée  à André Chénier)-192 pp.
Chacune des 42 pièces que contient ce volume est précédée d’un faux-titre compris dans la pagination.
Très rare. Tiré à petit nombre, une grande partie des exemplaires invendus servit, après ablation du faux-titre et du titre, à composer la première partie d’Albertus.

A Jean Duseigneur. Ode, par Théophile Gautier.
S.l.n.d. (Paris, 1831) ; in-8. Sans couverture. 8 pp. y compris le faux-titre (il n’y a pas de titre).
Extrêmement rare. Texte qui ne sera réimprimé que dans les Poésies complètes, 1875-1876.

Albertus, ou L’âme et le péché. Légende théologique par Théophile Gautier.
Paulin, libraire-éditeur, place de la Bourse, (imprimerie de de Rignoux) Paris 1833 ; in-18. Couvertures imprimées. (2f. ; 1f. faux-titre, au verso, nom de l’imprimeur, 1f. titre)- v pp. (préface) -367 pp.
Rare. Frontispice gravé à l’eau-forte par Célestin Nanteuil, sur Chine ou vergé, (qui manque souvent d’après Clouzot). Chaque pièce est précédée d’un faux-titre compris dans la pagination ; sur le second plat de la couverture, annonces de la librairie. Edition originale. Enregistré dans la Bibliographie de la France du 10 novembre 1832 qui ne donne pas le prix de publication. Selon Vicaire, les 190 premières pages d’Albertus contiennent les mêmes vers que les 190 premières pp. des Poésies (1830) ; le caractère est identiquement le même et il y a lieu de croire que des feuilles imprimées contenant ces pp. et provenant d’exemplaires invendus des Poésies ont servi à l’édition d’Albertus dont on aura composé  le reste dans le même caractère et à laquelle on a ajouté la préface qui ne se trouve pas dans le volume Poésies. Charles Asselineau, Bibliographie romantique, 2e édtion, p.40 signale que Célestin Nanteuil a fait, en 1832, une autre vignette où il a traité le même sujet que dans le frontispice d’Albertus mais dans une plus petite dimension et avec quelques changements.
 En partie originale. Texte réimprimé modifié, mais incomplet, dans la Première édition in-12, Charpentier, 1845.

Les Jeunes France. Romans goguenards par Théophile Gautier.
Eugène Renduel, éditeur-libraire, rue des Grands-Augustins, 22, (imprimerie de Cosson) Paris 1833 ; in-8. Couvertures imprimées. 351 pp. y compris le faux-titre et le titre, avec une épigraphe empruntée à Angola -(1f. table).1 pl.
Frontispice  gravé à l’eau-forte par Célestin Nanteuil, sur Chine monté, (qui manque très souvent d’après Clouzot). Edition originale. Publié à 7 francs 50. Les Jeunes France contiennent : Préface – Sous la table – Onuphrius – Daniel Jovard – Celle-ci et celle-là – Elias Wildmanstadius – et le Bol de punch. Rare, et généralement assez simplement relié à l’époque. Remis en vente avec une nouvelle couverture au nom de Magen. Il existe des couvertures jaunes dont le titre est ainsi libellé : « Théophile Gautier. Les Jeunes France. Victor Magen, éditeur » ; ces couvertures ne sont pas les couvertures originales.
Première édition in-12 :
Lecou, 1851. Augmentée d’une pièce : Une larme du Diable, mais le texte de 1833 y est tronquée.
Poulet-Malassis, 1866. Fort bien imprimée. 200 Hollande, 5 Chine. Frontispice de Rops. Généralement bien reliée à l’époque.
Charpentier, 1873. La plus complète, en partie originale, avec texte conforme à celui de la première édition. 50 Hollande.

Mademoiselle de Maupin – double amour – par Théophile Gautier, auteur des Jeunes France.
Eugène Renduel, rue des Grands Augustins, 22, (imprimerie de Madame Poussin) Paris, 1835-1836 ; 2 in-8. Couvertures imprimées. I. 351 pp. y compris le faux-titre et le titre / II. 356 pp. y compris le faux-titre et le titre.
Au verso du second plat de la couverture du tome I, annonce des « Œuvres complètes de E.-T.-A. Hoffmann », traduites par A. Loève-Veimars (description des cinq premières livraisons) ; au verso du second plat de la couverture du tome II : « Ouvrages du même auteur […] ». Les couvertures originales sont de couleur brunâtre ; en 1838 des couvertures bleues ont été réimprimées.
Tirée à 1500 exemplaires, ce qui était considérable à l’époque et cependant très rare (des exemplaires détruits ?), sans doute plus rare encore avec les bonnes couvertures, datées de 1836, qu’en reliures d’époque. Remis en vente en 1837, avec titre portant la mention « seconde édition ». Très recherché.
Première édition in-12, présentant quelques variantes : Charpentier, 1845.

L’Eldorado. Par Théophile Gautier.
Publications du Figaro, rue Coq-Héron, 8, (imprimerie de Boulé) Paris 1837 ; in-8. 315 pp. y compris le faux-titre (au verso, nom de l’imprimeur) et le titre.
La Ière livraison du roman de Gautier a paru dans le numéro du dimanche 28 mai 1837. Très rare et semble n’avoir jamais eu de couverture imprimée. La plupart des exemplaires ont été remis en vente, avec une préface et une couverture imprimée, sous le titre suivant : Fortunio, Desessart, Paris 1838 ; puis, une nouvelle fois, avec nouveau titre, en 1841.
Première édition in-12 : Delloye, 1840. Frontispice de Daubigny ( ?). Peu commun. Au moins 1 exemplaire sur papier jonquille. Remis en vente avec un nouveau titre en 1842. Après cette date, Fortunio fera des « Nouvelles ».

Prospectus de la Société Oenophile (sans nom d’auteur).
Imp. Panckoucke (1837).
Curieuse pièce publicitaire, de toute rareté.

La Comédie de la mort.
Desessart, éditeur, 15, rue des Beaux-Arts, Paris 1838 ; in-8. Couvertures imprimées. (2f. faux-titre et titre)-375 pp.-(2f. table).
Frontispice de Louis Boulanger gravé sur bois par Lacoste jeune, entre le faux-titre et le titre. Couverture bleue encadrée d’un double filet noir. Quelques exemplaires en grand vélin, frontispice sur Chine. Assez rare. Remis en vente, sans frontispice, par Recoulis en 1845. Texte réimprimé dans les Poésies complètes.

Une larme du Diable. Par Théophile Gautier.
Desessart, éditeur, 15, rue des Beaux-arts, (imprimerie de E. Duverger) Paris 1839 ; in-8. Couvertures imprimées. (2f.)-376 pp.
Cet ouvrage contient en outre : La Chaine d’or ou l’Amant partagé – Omphale, histoire rococo – La petit chien de la Marquise – Le nid de Rossignols – La morte amoureuse – Une nuit de Cléopâtre.
Rare. Certains exemplaires portent une mention d’édition. La première nouvelle, qui a donné son titre au recueil, a été réimprimée dans les Œuvres humoristiques de 1851, puis dans le Théâtre de Poche. Il a paru la même année, trois éditions de cet ouvrage.
Première édition in-12, sous le titre de Nouvelles. Charpentier, 1845. Plus complet de deux nouvelles, dont Le roi Candaule, en édition originale.

Giselle ou les Wilis, ballet fantastique en deux actes (avec la collaboration de Saint-Georges et Coralli), musique de M. Adolphe Adam, décorations de M. Cicéri. Représenté pour la première fois sur le théâtre de l’Académie royale de musique, le 28 juin 1841.
Vve Jonas, éditeur, libraire de l’Opéra, (imprimerie Pollet) Paris 1841 ; in-8. Couvertures imprimées. 19 pp. y compris le faux-titre et le titre.
Edition originale. Enregistré la Bibliographie de la France du 3 juillet 1841. Une autre édition (in-8 de 16 pp.) est enregistrée dans le même journal du 13 novembre 1841. Une notice sur Giselle a été écrite par Théophile Gautier dans les Beautés de l’Opéra dans chaque livraison se vendait séparément.

Un voyage en Espagne, vaudeville (en collaboration avec P. Siraudin).
Detroux et Tresse, Paris 1843 ; gr. in-8 de 27 pp.
Rare et non réimprimé dans les recueils suivants.

La Péri, ballet (en collaboration avec Coralli).
Vve Jonas et Tresse, Paris 1843 ; in-8 de 15 pp.
Ne sera réimprimé que dans les Poésies complètes de 1875-1876.

Tra los montes.
Victor Magen, libraire, éditeur des Œuvres de George Sand, (imprimerie et lithographie de Maulde et Renou) Paris 1843 ; 2 in-8. Couvertures imprimées. I. (3f.; 1f. faux-titre, 1f. titre, et 1f. dédicace : « A mon ami Eugène P…[Eugène Piot] »)-314 pp. / II. (2f ; faux-titre et titre)-376 pp.
Edition originale. Publié à 15 francs les deux volumes. Les couvertures ne portent sur le premier plat que Théophile Gautier, dans le milieu et, dans l’encadrement : Comédie de la mort – Les Jeunes France – Une larme du diable – Mademoiselle de Maupin ; sur le second plat, des annonces de librairies (différentes sur chaque volume).
Très rare.
Première édition in-12, sous le titre de : Voyage en Espagne. Charpentier, 1845. Toujours recherché, même dans les tirages suivants.
Edition illustrée : Laplace, Sanchez, s.d. (1873) ; gr. in-8. 20 hors-texte par Rouargue.
 
Les Grotesques. Par Théophile Gautier
Desessart, éditeur, rue des Beaux-arts, 8, (imprimerie Firmin-Didot frères), Paris 1844 ; 2 in-8.  Couvertures imprimées. I. (2f; faux-titre et titre)-331 pp.-(1f. table) / II. (2f.)-326 pp.-(1f.).
Edition originale. Publié à 15 francs les deux volumes. Enregistré dans la Bibliographie de la France du 12 octobre 1844. Recherché, peu commun, rare en belle condition.
              Première édition in-12 : Michel Lévy, 1853.

Poésies complètes de Théophile Gautier. Albertus. La Comédie de la mort. Poésies diverses. Poésies nouvelles.
Charpentier, libraire-éditeur, 17, rue de Lille, (imprimerie Crapelet) Paris 1845 ; in-12.  Couvertures imprimées. (2f ; faux-titre et titre)-370 pp.
Première édition collective très importante, en partie originale. Albertus a subi de nombreuses modifications, 48 poèmes y paraissent pour la première fois. Ce recueil n’est rare ni en reliure d’époque, ni avec couverture. Souvent assez piqué. En lui adjoignant les Poésies nouvelles de 1863, on aura la presque totalité des poésies de Gautier.

Le Tricorne enchanté, bastonnade en un acte et en vers, mêlée d’un couplet, par Théophile Gautier et Siraudin. Représentée pour la première fois, à Paris, sur le théâtre des Variétés, le 7 avril 1845, reprise sur le théâtre de l’Odéon, le 30 novembre 1872.
Marchant, éditeur, boulevard Saint-Martin, 12, Bruxelles, Taride, libraire, passage de la Comédie, (imprimerie de Mme Ve Dondey-Dupré) Paris s.d. (1845) ; in-18. Couvertures imprimées. 14 pp. y compris le titre, pas de faux-titre. Réimprimé dans le Théâtre de poche.

Zigzags. Par Théophile Gautier.
Victor Magen, éditeur, 21, quai des Augustins, (imprimerie Dondey-Dupré) Paris 1845; in-8. Couvertures imprimées. (2f; faux-titre et titre)-354 pp.-(1f. table).
Edition originale. Assez rare. La table qui manque presque toujours a été réimprimée au moyen d’un clichage, supercherie qui se distingue aisément.
              Première édition in-12, en partie originale, sous le titre : Caprices et zigzags. Lecou, 1852.

La Juive de Constantine. Drame anecdotique en cinq actes et six tableaux, par MM. Gautier et Noël Parfait ;  musique de M. Pilati, divertissement de M. Ragaine, décorations de M. Devoir, costumes dessinés par M. Alfred Albert ; représenté pour la première fois, à Paris, sur le théâtre de la Porte-Saint-Martin, le 12 novembre 1846.
Marchant, éditeur, boulevard Saint-Martin, 12, Bruxelles, Taride, Libraire, Passage de la Comédie, Paris 1846 ; in-8.Couvertures imprimées. 27 pp. y compris le titre (titre de départ, orné d’une vignette, signée HF).
Le titre ci-dessous est donné d’après le titre de départ. L’adresse de l’éditeur ne se trouve que sur la couverture. Texte imprimé sur deux colonnes. Edition originale. Publié à 50 centimes. Fait partie du Magasin théâtral. Semble n’avoir jamais été réimprimée.

Voyage pittoresque en Algérie.
Hetzel, Paris 1846 ; in-8 de 24 pp.
Première livraison, seule parue. Rare.

La Croix de Berny. Par le Vicomte Charles de Launay, Théophile Gautier, Jules Sandeau, Méry, Mme de Girardin.
Pétion, Paris 1846 ; 2 in-8. I. (2f.)-310 / II. (2f.)-343 pp.

Les Fêtes de Madrid à l’occasion du mariage de S. A. R. le duc de Montpensier.
Musée des familles, rue Neuve-des-Petits-Champs, 50, (Batignolles, imprimerie Hennuyer) Paris 1847 ; in-4. 28 pp.
Cette relation est extraite du Musée des Familles (décembre 1846 et janvier 1847) où elle a paru sous le titre de Voyage en Espagne (10 novembre 1846).  Réimprimé dans La Peau du tigre, suis dans : Loin de Paris.
 
Salon de 1847. Par Théophile Gautier.
Hetzel et Warnod, rue Richelieu, 76, rue de Ménars, ( imprimerie Lacrampe fils) 10, Paris 1847 : in-16. 223 pp.

Militona. Par Théophile Gautier.
Desessart, éditeur, 8, rue des Beaux-arts, (Sceaux, imprimerie Dépée), Paris 1847 ; in-8. Couvertures imprimées. (2f ; faux-titre, au verso, annonce d’ouvrages de la Comtesse Dash, G. Sand, Th. Gautier, etc.)-336 pp.
Le nom de l’imprimeur ne se trouve que sur la couverture. Edition originale. Publié à 7 francs 50. Réimprimé dans Un trio de romans.

Les Roués innocents. Par Théophile Gautier.
Desessart, éditeur, 8, rue des Beaux-arts, (Sceaux, imprimerie Dépée), Paris 1847 ; in-8. Couvertures imprimées. (2f ; faux-titre et titre)-346 pp. Edition originale. Publié à 7 francs 50.  
Préfaçon belge : Périchon, Bruxelles 1846 ; in-18.

L’Ambassadrice. Biographie de la comtesse Rossi.
Ferdinand Sartorius, édtieur, 5, quai Voltaire, (imprimerie Gustave Gratiot), Paris 1850 ; in-12. Couvertures imprimées. 35 pp. selon Vicaire, y compris le faux-titre et le titre, avec une épigraphe empruntée à Shakespeare.
Anonyme. Par Théophile Gautier. M. le Vicomte de Spoelberch de Lovenjoul, Histoire des œuvres de Th. Gautier, t.1. p. 421, rapport qu’ « après la mort de Théophile Gautier, on a retrouvé dans ses papiers presque tout le manuscrit de cette notice, écrit entièrement de sa main ». Enregistré dans la Bibliographie de la France du 15 décembre 1849. Réimprimé dans les Portraits contemporains.

Nouveau système de direction aérienne reposant sur les véritables lois de la locomotion des corps inertes et animés et sur l’application de ces lois à la locomotion aérienne… Souscription nationale pour arriver à la réalisation de la navigation aérienne par le système Pétin….
On souscrit chez M. Pétin, rue Rambuteau, 34, au Franc-Picart, premier souscripteur : Le Président de la République. (Imprimerie de Preve) Paris, s.d. (1850) ; in-8. Couvertures non imprimées. 6 pp. y compris le titre (pas de faux-titre) (et 1f. non chiffré ; vignette représentant le système Pétin).
Texte imprimée sur deux colonnes. Au bas de la dernière colonne, l’article est signé Théophile Gautier : on lit au-dessous de sa signature : (« Extrait de la Presse du 4 juillet 1850 »). Enregistré dans la Bibliographie de la France du 7 septembre 1850. Rare et curieux.

Le Sélam. (Scènes d’Orient), symphonie descriptive en cinq tableaux. Poésie de M. Théophile Gautier, musique de M. Ernest Reyer, exécutée pour la première fois au théâtre italien, le 17 mars 1850.
Chez les marchands de musique, (imprimerie Claye, Paris 1850) ; in-8 Couvertures imprimées. 12 pp. La couverture tient lieu de titre.
Edition originale. Réimprimé dans le Théâtre.

Jean et Jeannette. Par Théophile Gauthier [sic].
Baudry, libraire-éditeur de la Tulipe noire, par Alexandre Dumas, Francine de Plainville, par Mme Camille Bodin, Les Amours de Bussy-Rabutin, par Madame de Comtesse Dash, des Deux Favorites, par Emmanuel Gonzalès, etc. 34, rue Coquillière, (Coulomiers, imprimerie de A. Moussin), Paris s.d. (1850); 2 in-8. Couvertures imprimées. I. 317 pp.-(1f.) / II. 311 pp.-1 p. Le tome II, pp. 143-311 est terminé par une Aventure du bibliophile, attribuée à Paul Lacroix.
Edition originale. Publié dans la Bibliographie de France du 8 novembre 1850. Réimprimé dans le format in-12 avec Militona, chez Lecou, en 1852, sous le titre un Trio de romans.

Partie carrée. Roman par Théophile Gautier.
Hippolyte Souverain, éditeur, rue des Beaux-Arts, 5, (Lagny,  imprimerie Vialat), Paris 1851 ; 3 in-8.  Couvertures imprimées. I. (2f.)-303 pp. / II. (2f.)-288 pp. / III. (2f.)-323 pp. Le tome III se termine par une nouvelle intitulée : Le Club des Hachichins (pp. 185 à 285) et une autre : Le Chevalier double (pp. 287 à 323).
Sur les couvertures, le nom de Théophile Gautier est suivi de ces mots : « Auteur de « Mademoiselle de Maupin, les Jeunes-France, Jean et Jeannette, une Larme du Diable, etc.). Première édition française et sous ce titre. Publié à 7 francs 50 le volume.
Préfaçon belge, sous le titre Les deux étoiles. Taride, Bruxelles 1848 ; 2 in-16.
Première édition in-12, sous le titre La Belle Jenny. Hachette, 1865.

Pâquerette. Ballet pantomime en 3 actes et 5 tableaux, de MM. Théophile Gautier et Saint-Léon, musique de M. Benoist ; décorations de MM. Despléchins, Cambon et Thierry. Représentée pour la première fois sur le théâtre de l’Opéra, le 15 janvier 1851.
Mme Vve Jonas, libraire-éditeur de l’Opéra, passage du Grand-Cerf, 52, (Imprimerie Mme Vve Dondey-Dupré),  Paris 1851 ; in-8 Couvertures imprimées de 24 pp. y compris le titre. Au verso, distribution des rôles. Pas de faux-titre.
Edition originale. Publié à 1 franc. Il y a des exemplaires avec couvertures grises, d’autres avec couvertures vertes. Réimprimé dans le Théâtre.

Italia.
Victor Lecou, éditeur, 10, rue du Bouloi, (St Denis, imprimerie Prevot et Drouard) Paris 1852 ; in-12. Couvertures imprimées. (2f ; faux-titre et titre)-364 pp.
Edition originale. Publié à 3 francs 50.
Edition en partie originale : Charpentier, 1875 ; in-12.

Les Noces de Cana de Paul Véronèse. Gravure au burin par M. Z. Prévost. Notice par Théophile Gautier, précédé de la biographie de Paul Véronèse par M. Frédéric Villot, conservateur de la peinture au Musée national du Louvre.
Goupil, éditeurs d’estampes, 19 boulevard Montmartre, et 12, rue d’Enghien. Maison, à Londres, Berlin et New York, (imprimerie J. Claye) Paris s.d. (1852) ; in-8 Couvertures imprimées. 24 pp. y compris le faux-titre et le titre, au verso, prix des diverses épreuves de la gravure.
La notice de Théophile Gautier occupe les pp. 11 à 24. Enregistré dans la Bibliographie de la France du 8 mai 1852. Notice offerte aux souscripteurs à la gravure des Noces de Cana. Réimprimé dans les Souvenirs du théâtre.

Emaux et Camées. Par Théophile Gautier. Six éditions originales successives :
Eugène Didier, Paris 1852 ; in-18. (2f.)-106 pp.-(1f.).
Comporte 18 poèmes. Peut se trouver bien relié à l’époque, ou même dans le rare cartonnage d’éditeur, qui lui donne une nette plus-value. Couverture rose pâle et fragile. Quelques rares exemplaires sur Hollande, fort recherchés.
              Editions en partie originales :
Didier, 1853 ; in-16. 100 pp.-(1f.). 20 poèmes. Quelques très rares exemplaires sur papier de couleur.
Poulet-Malassis et de Broise, 1858 ; in-12. (1f.)-230 pp.-(1f.). Frontispice. 29 poèmes, mais ne donne pas les deux inédits de 1853. Quelques très rares exemplaires sur vergé (6 ?). Se rencontre bien relié à l’époque. Remis en vente en 1863 par Pincebourde.
Charpentier, 1863 ; in-12, sous le titre Poésies nouvelles.  38 poèmes, y compris les deux inédits de 1853. Au moins 1 exemplaire sur papier rose.
Charpentier, 1866 ; in-12, sous le titre Poésies nouvelles. 39 poèmes. Ces deux derniers volumes se rencontrent en agréables reliures d’époque. Toutefois de moins bonne qualité généralement que pour l’édition Poulet-Malassis.
Charpentier, 1872 ; in-12. (2f.)-228 pp. Portrait. Edition définitive. 47 poèmes. 36 Hollande et 6 Chine, qu’on trouve en excellentes reliures d’époque, parfois pleines.

Un Trio de romans. Par Théophile Gautier.
Victor Lecou, éditeur, 10, rue de Bouloi, (Saint-Denis, imprimerie de Prévôt et Drouard) Paris 1852 ; in-12. Couvertures imprimées. (2f ; faux-titre et titre)-353 pp.-(1f ; table).
En partie originale. Réimprime Militona, Jean et Jeannette, et donne une nouvelle inédite : Arria Marcella.

La Peau de tigre.
Hippolyte Souverain, éditeur, 5, rue des Beaux-arts, (Saint-Germain-en-Laye, imprimerie H. Picault) Paris 1852 ; 3 in-8. Couvertures imprimées. I. 307 pp. / II. 307 pp. / III. 312 pp.  Les faux-titres sont imprimés par H.V. de Surcy.
Edition originale. Publié à 15 francs les 3 volumes. Peu commun.
Première édition in-12, en partie originale : M. Lévy, 1866. Plusieurs contes nouveaux, mais ne reproduit pas tous ceux de l’originale.

Constantinople. Par Théophile Gautier.
Michel Lévy frères, libraires-éditeurs, rue Vivienne, 2 bis, (imprimerie Simon Rançon) Paris 1853 ; in-12. Couvertures imprimées. 366 pp. y compris le faux-titre et le titre et 1 feuillet blanc.
Quelques vélin fort.

Gemma. Ballet en deux actes et cinq tableaux. Livret de M. Théophile Gautier, musique de M. le comte Gabrielli, choréraphie de Mme Cerito. Représenté pour la première fois à Paris, à l’Académie impériale de musique, le 31 mai 1854.
Michel Lévy frères, libraires-éditeurs, rue Vivienne, 2 bis, (imprimerie Mme Vve Dondey-Dupré), Paris 1854 ; in-12. Couvertures imprimées. 18 pp. y compris le titre (pas de faux-titre).
Edition originale. Publié à 1 franc. Réimprimé dans le Théâtre.

Théâtre de poche. 
Librairie nouvelle, boulevard des italiens, 15, en face de la Maison dorée, (imprimerie Simon Rançon) Paris 1855 ; petit in-12. Couvertures imprimées. 255 pp. y compris faux-titre et titre-(1p. table).
Contient : - Une larme du diable – Une Fausse conversion – Pierrot posthume – Le Tricorne enchanté – Prologue de Falstaff -  Prologue de réouverture de l’Odéon – Pierre Corneille. Ces deux derniers prologues de Pierre Corneille sont ici en éditions originales. En partie originale. Aurait été retiré de la vente par l’éditeur selon Vicaire. Cependant assez commun.
              Editions en partie originales :
              Théâtre. Charpentier, 1872, in-12. 50 Hollande.
              Théâtre. Charpentier, 1877, in-12.

Les Beaux-arts en Europe – 1855. Par Théophile Gautier.
Michel Lévy frères, libraires-éditeurs, rue Vivienne, 2 bis, (imprimerie Simon Rançon) Paris 1855-1856 ; 2 in-12. (in-18 selon Vicaire). Couvertures imprimées. I. (2f ; faux-titre et titre avec la mention : Première série)-320 pp. / II. (2f ; faux-titre et titre avec la mention : Seconde série)-320 pp.
Edition originale. Publié à 1 franc le volume.
Relativement commun.

L’Art moderne. Par Théophile Gautier.
Michel Lévy frères, libraires-éditeurs, rue Vivienne, 2 bis,  (Lagny imprimerie Vialat) Paris 1856. In-12. Couvertures imprimées. (2f. faux-titre et titre)-303 pp.-1p. table.
Les faux-titre et titre sont imprimés par Bonaventure et Ducessois.  Assez commun.

Jettatura. Par Théophile Gautier.
Méline et Cans, (imprimerie J. Claye, Paris), Bruxelles 1857 ; in-16. (2f.)-192 pp.
Réimprimé dans les romans et contes, 1863.

Avatar, conte. Par Théophile Gautier.
Michel Lévy, (imprimerie J. Claye) Paris 1857 ; in-16(2f.)-191 pp.

De la mode. Par Théophile Gautier.
S.l.n.d. (A la fin : Paris, imprimé chez Bonaventure et Ducessois) (1858) ; in-8. Couvertures imprimées. 12 pp. y compris le titre.
Très rare. Imprimé sur papier rose et encadré d’un filet noir. La couverture, imprimée sur le même papier, porte comme titre : - Journal des dames et Messager des dames et des demoiselles, paraissant le 15 de chaque mois… […] A la deuxième page est inséré un avis signé : La Direction.  – Nouvelle édition chez Poulet-Malassis, 1858 ; in-16. Tiré à 30 exemplaires.

Sacountala, ballet-pantomine en deux actes, tiré du drame italien de Calidasâ. Livret de M. Théophile Gautier ; musique de M. Ernest Reyer. Chorégraphie de M. Lucien Petipa. Décors de de MM. Martin, Nolau et Rubé ; représenté pour la première fois, à Paris, sur le théâtre impérial de l’Opéra, le 14 juillet 1858.
Mme Vve Jonas, libraire-éditeur de l’Opéra, 4 rue Mandar ;  Michel Lévy frères, 2 bis, rue Vivienne ; Tresse, Palais-Royal, galerie de Chartres, (imprimerie Bonaventure et Ducessois), Paris 1858 ; in-8. Couvertures imprimées de 16 pp. y compris le titre (pas de faux-titre).
Réimprimé dans le Théâtre.

Le Roman de la momie. Par Théophile Gautier.
Librairie de L. Hachette et Cie, rue Pierre-Sarrazin, n°14 (imprimerie Ch. Lahure et Cie), Paris 1858 ; in-12. Couvertures imprimées.  (3f ; blanc, faux-titre, titre) (1f. dédicace à Ernest Feydeau)-302 pp.-(1f.).
Assez recherché, mais pas très rare. Fait partie de la « Bibliothèque des chemins de fer ».

Yanko le bandit, ballet pantomime en deux actes. Programme.
(Imprimerie Bonaventure et Ducessois, Paris 1858) ; in-4. 2 pp. –Texte imprimé à 2 colonnes sur papier rose et encadré d’un filet noir.
Ce livret du ballet de Théophile Gautier, musique de Deldevez, représenté pour la première fois, sur le théâtre de la Porte-Saint-Martin, le 22 avril 1858, n’a jamais été imprimé autrement, avant 1872, époque à laquelle il est entré  dans le Théâtre de Gautier, que sur le programme, d’une infinie rareté, est conservé à la Bibliothèque musée de l’Opéra, joint à la partition originale de M. Deldevez.

Histoire de l’art dramatique en France depuis vingt-cinq ans.
Hetzel, librairie Magnin, Blanchard et compagnie, 59, rue Saint-Jacques, (Bruxelles, imprimerie Ve J. Van Buggenhoudt), Paris 1858-1859 ; 6 in-12. I. (2f.)-367 pp. / II. 364 pp. / III. 349 pp. / IV. 419 pp. / V. 328 pp. / VI. 352 pp.
Edition originale. Publié à 3 francs le volume. Cette édition a été publiée dans les mêmes conditions que la petite Collection Hetzel ; il y a des titres portant Paris, d’autres Leipzig, etc. V. Manuel, t. II, col. 708.

Honoré de Balzac, sa vie et ses œuvres. Biographie par Théophile Gautier ; analyse de la Comédie humaine par H. Taine.
Libraire internationale H. Dumont, directeur-gérant, (imprimerie Vve J. van Buggenhoudt) Bruxelles 1858 ; in-12. Couvertures imprimées. 94 pp. y compris le faux-titre et le titre (notice de Balzac) et 96 pp. (analyse de Taine) (sans les pages 3 et 4 dans la 2ème partie).
Portrait de Balzac, lithographié, tiré sur Chine. Première édition française, très légèrement augmentée : Poulet-Malassis, 1859 ; in-12. Portrait et 3 fac-similés  de signature qui manquent souvent. 2 Chine et 10 Hollande.

Les Vosges. Par J.J. Bellel. 20 dessins d’après nature lithographiés par J. Laurens. Texte descriptif par Théophile Gautier.
A.Morel, Libraires-éditeurs, 18, rue Vivienne, (imprimerie J. Claye), Paris 1860 ; in-folio. (2f ; faux-titre ; au verso, nom de l’imprimeur, et titre), 15 pp. et (2f.).
Chaque planche est protégée par un papier fin portant une légende imprimée. Texte réimprimé dans les Vacances du Lundi.

Les Femmes de Diomède. Prologue de la fête donnée par S. A. I. le prince Napoléon à sa maison de Pompéi ; par Théophile Gautier.
Imprimerie Chaix, Paris 1860 ; in-folio. 1 page.
Texte réimprimé sur 3 colonnes. N’est pas à la Bibliothèque nationale. Cité d’après la Bibliographie de la France du 3 mars 1860. Très rare. Distribué aux seuls invités de la représentation. Réimprimé dans les Poésies nouvelles, puis dans le Théâtre. Ce prologue a été récité par Mlle Favart ; il n’a pas été mis dans le commerce.

Abécédaire du Salon de 1861. Par Théophile Gautier.
E. Dentu, éditeur, libraire de la Société des Gens de lettres, Palais-Royal, 13 et 17, galerie d’Orléans, (imprimerie E. Panckoucke), Paris 1861 ; in-12. Couvertures imprimées. 417 pp. y compris le faux-titre et le titre ; et 1f. blanc.

Romans et contes. Avatar – Jettatura – Arria Marcella – La Mille et deuxième nuit – Le Pavillon sur l’eau – L’Enfant aux souliers de pain – Le Chevalier double – Le Pied de momie – La Pipe d’opium – Le Club des Hachichins.
Charpentier, libraire-éditeur, 28, quai de l’Ecole, 28 (imprimerie Simon Raçon),  Paris 1863 ; in-12. Couvertures imprimées. (2f. faux titre et titre), 458 pp. (1f. table).
Première édition collective sous ce titre.

Dessins de Victor Hugo. Gravés par Paul Chesnay. Texte par Théophile Gautier. 
Castel, éditeur, passage de l’Opéra, (imprimerie J. Claye) Paris 1863 ; grand in-4. 27 pp. y compris le faux-titre (au verso, nom de l’imprimeur) et le titre rouge et noir, orné d’une vignette en couleur, et 1f. table.
Portrait de Victor Hugo, gravé d’après une photographie de 1857 et 13 planches. Le texte de Théophile Gautier occupe les pp. 7 à 22. Les pp. 23 à 27 contiennent une lettre de Victor Hugo. Texte réimprimé dans les Souvenirs de théâtre.

Le Capitaine Fracasse. Par Théophile Gautier.
Charpentier, libraire-éditeur, 28 quai l’Ecole, (imprimerie P.A. Bourdier), Paris 1863 ; 2 in-16. I. (2f.)-IV-373 pp.-(1f.) / II. (2f.)-320 pp.
Recherché. Rare en reliures d’époque de qualité. Préfaçon à Naumbourg, 1862-1863 ; 6 in-16.
Edition illustrée : Charpentier, 1866 ; grand in-8. 60 hors-texte par Gustave Doré. La première adresse, préférable évidemment : quai de l’Ecole. Le plus souvent exempt de rousseurs. Plus commun en reliure d’époque qu’avec couverture. Existe en cartonnage d’éditeur.

Photosculpture, 42, boulevard de l’Etoile.
Imprimerie P. Dupont, 45, rue de Grenelle-Saint-Honoré, Paris 1864 ; in-12. Couvertures imprimées. 14 pp. y compris le faux-titre, et 1 f. blanc.
La couverture tient lieu de titre. Vignette dans le texte. Réimpression d’un article inséré dans le Moniteur universel du 4 janvier 1864. Signé à la page 12 : Théophile Gautier. Enregistré dans la Bibliographie de la France le 4 mars 1864.

Quand on voyage. Par Théophile Gautier.
Michel Lévy frères, libraires éditeurs, rue Vivienne, 2bis, et boulevard des Italiens, 15, à la librairie nouvelle, (Poissy, imprimerie de Auguste Boulret),   Paris 1865 ; in-12. Couvertures imprimées. (2f. faux-titre et titre)-352 pp.- (1f. tab.).

Loin de Paris. Par Théophile Gautier.
Michel Lévy frères, libraires éditeurs, rue Vivienne, 2bis, et boulevard des Italiens, I (sic), à la librairie nouvelle, (Poissy, imprimerie de A. Bouret), Paris 1865 ; in-12. Couvertures imprimées. (2f. faux-titre et titre)-372 pp.

Spirite, nouvelle fantastique. Par Théophile Gautier.
Charpentier, libraire-éditeur, 28 quai de l’école, 28, (Imprimerie J. Claye), Paris 1866 ; in-12.  Couvertures imprimées. (2f. faux-titre et titre)-235 pp.-(12p. cat.).
Couverture datée de 1865. 10 Hollande.

Voyage en Russie. Par Théophile Gautier.
Charpentier, libraire-éditeur, 28 quai de l’école, (Imprimerie P.-A. Bourdier et Cie),  Paris 1867 ; 2 in-12. Couvertures imprimées. I. (2f. faux-titre et titre)-400 pp.-(1f. tab.) / II. (2f. faux-titre et titre)-293 pp.-(1f. tab.).
Couverture à la date de 1866. Cet ouvrage est enregistré dans la Bibliographie de la France du 3 novembre 1866. Publié à 7francs les deux volumes. Une édition, en un seul volume, a paru, chez les mêmes éditeurs, en 1875.

XV Décembre MDCCCXL.
(A la fin : imprimerie du Journal officiel, MDCCCLXIX (1869), A. Wittersheim & Cie, 31 quai Voltaire) ; in-4.  Couvertures imprimées. 14 pp. y compris le faux-titre (pas de titre) ; et (1f. n. ch., portant au retro le nom de l’imprimeur).
Les vers de Théophile Gautier y occupent les pp. 3 à 8. On sait qu’ils sont la paraphrase d’un morceau de prose de Napoléon III, daté de la citadelle de Ham, le 15 décembre 1840, et signé : Louis-Napoléon, et qui occupe les pp. 11 à 14. Enregistré dans la Bibliographie de la France du 18 septembre 1869. Extrait du journal officiel. Selon Vicaire : « On a plusieurs fois imprimé dans des catalogues de librairie que cette édition n’avait été tirée qu’à 44 exemplaires, et que ces exemplaires, les uns disent tous, les autres presque tous, ont été détruits lors de l’incendie des Tuileries, y compris les exemplaires du dépôt légal. Il y a là une erreur, car l’exemplaire du dépôt légal est actuellement conservé à la Bibliothèque national. Quant au tirage, à moins qu’il ne soit indiqué sur la couverture, que je n’ai pas vue, il n’y en a aucune indication dans la plaquette elle-même. » Selon Clouzot : « Il n’existerait plus que deux exemplaires, dont un seul dans le commerce, de cette brochure réimprimée dans les Poésies qui ne figureront pas dans ses œuvres… ».

Un douzain de sonnets ; pièces diverses. Par Théophile Gautier.  
(Imprimerie Claye, Paris 1869) ; grand in-8. 72 pp.
N’est pas à la Bibliothèque nationale. Cité d’après l’Histoire des œuvres de Théophile Gautier, par M. le Vte de Spoelberch de Lovenjoul qui écrit que cet ouvrage « n’a point de faux-titre, mais seulement un titre qui forme la première page du livre », et qu’il aurait, parait-il, été « tiré à quatre exemplaires seulement », et « offert par l’auteur à la princesse Mathilde, auquel il est dédié, le 27 mai 1869, pour son anniversaire de naissance ».

Ménagerie intime.
Alphonse Lemerre, éditeur, 47 passage Choiseul, (imprimerie J. Claye) Paris, MDCCCLXIX (1869); in-12. Couvertures imprimées. (2f. faux-titre et titre)-114 pp.-(2f.).
Couverture avec encadrement gravé sur bois par Prunaire. 30 Hollande et quelques Chine. Réimprimé à la suite de La Nature chez elle.

La Nature chez elle. Par Théophile Gautier. Eaux-fortes de Bodmer.
Auguste Marc, éditeur, imprimerie de L’Illustration, 22, rue de Verneuil, Paris, MDCCCLXX (1870) ; in-folio.  139 pp. y compris le faux-titre et le titre.
Les illustrations à pleine page sont comprises dans la pagination. Réimprimé en 1882.
              Première édition in-12 : Charpentier, 1891, 15 Hollande.

Tableaux de siège. Paris, 1870-1871.
Charpentier et Cie, libraires éditeurs, Quai du Louvre, 28, (imprimerie Simon Rançon), Paris 1871 ; in-12. Couvertures imprimées. (2f. faux-titre et titre)-376 pp.
10 Hollande.

Henri Regnault, notice par Théophile Gautier.
S.l.n.d. (Imprimerie Claye, Paris 1872) ; in-12. Couvertures imprimées. 89 pp. y compris le faux-titre (pas de titre) -(1f.).
La couverture grise, encadrée d’un double filet noir, porte : « Œuvres de Henri Regnault exposées à l’Ecole des Beaux-arts. Prix : un franc ».  Quelques Hollande.

Poésies de Th. Gautier qui ne figureront pas dans ses œuvres, précédées d’une autobiographie, orné d’un portrait singulier.
France, Imprimerie particulière, (Belgique, imprimerie J. H. Briard), MDCCCLXXIII (1873) ; in-8.  Couvertures non imprimées. (2f. faux-titre et titre)-II-84 pp. 1 pl.
Le portrait (hors texte) gravé à l’eau-forte par H. Valentin et tiré sur Chine est la reproduction d’un portrait charge lithographie par Benjamin Roubaud, publié dans le Panthéon charivarique, en 1838. Tirage à 162 exemplaires : 150 Hollande et 12 Chine. Couverture muette. Se trouve parfois très bien relié à l’époque. Une édition in-12 à la même date, beaucoup moins recherchée.

Histoire du Romantisme.
Charpentier et Cie, libraires éditeurs, 28, quai du Louvre, (imprimerie Simon Rançon), Paris 1874 ; in-12.  
Portrait. 50 Hollande, avec 2 états du portrait. Recherché, même sur papier ordinaire. Cet ouvrage avait été précédé par une publication pré-originale partielle, tirage à part d’articles parus dans l’Administration du bien public, 1872. In-8. 32 pp. Cette publication, inachevée, contient les XI premiers chapitres de l’Histoire du romantisme : Première rencontre – Le Petit cénacle – Suite du Petit cénacle – Le Compagnon miraculeux – Granziano – Célestin Nanteuil – Autres médaillons – Philothée O’Neddy – Gérard de Nerval – Le Carton vert – La légende du gilet rouge – Première représentation de Hernani.

Portraits contemporains. Littérateurs – peintres – sculpteurs – artistes dramatiques. Avec un portrait de Théophile Gautier, d’après une gravure à l’eau-forte par lui-même vers 1833.
Charpentier et cie, libraires éditeurs, 28, quai du Louvre, (imprimerie Simon Rançon) Paris 1874 ; in-12. Couvertures imprimées. (2f. faux-titre et titre)-464 pp.
Portrait entre le faux-titre et le titre. 100 Hollande.

Portraits et souvenirs littéraires, par Théophile Gautier. Gérard de Nerval – Madame Emile de Girardin – Henri Heine – Charles Baudelaire – Achim d’Arnim.
Michel Lévy frères, éditeurs, rue Auber, 3, place de l’Opéra. Librairie nouvelle, boulevard des Italiens, 15, au coin de la rue de Gramont. (Châtillon sur Seine, imprimerie E. Cornillac) Paris 1875 ; in-18. Couvertures imprimées. (2f. faux-titre et titre)-319 pp.-1p.
Les livres de l’éditeur n’indiquent aucun papier de luxe.

L’Orient.
Charpentier, éditeur, 13, rue de Grenelle-Saint-Germain, (Corbeille, imprimerie Crété) Paris 1877 ; 2 in-12. Couvertures imprimées. I. (3f.)-368 pp. / II. (2f.)-390 pp.
75 Hollande et 10 Chine.

Fusains et eaux-fortes. Par Théophile Gautier.
Charpentier, éditeur, 13, rue de Grenelle-Saint-Germain, (imprimerie Ve P. Larousse et Cie), Paris 1880 ; in-12. Couvertures imprimées. VII-324 pp.
50 Hollande et 9 Chine.

Tableaux à la plume. Par Théophile Gautier.
Charpentier, éditeur, 13, rue de Grenelle-Saint-Germain, (imprimerie Ve. P. Larousse et Cie) Paris 1880 ; in-12. Couvertures imprimées. (3f.)-336 pp.-(1f.).
50 Hollande et 12 Chine.

Les Vacances du lundi. Tableaux de montagnes, par Théophile Gautier.
Charpentier, éditeur, 13, rue de Grenelle-Saint-Germain, (imprimerie Ve P. Larousse et Cie), Paris 1881 ; in-12. Couvertures imprimées. (2f. faux-titre et titre)-314 pp-(1f.).
50 Hollande et 10 Chine.

Guide de l’amateur au Musée du Louvre, suivi de la vie et les œuvres de quelques peintres.
Charpentier, éditeur, 13, rue de Grenelle, (imprimerie Ve P. Larousse et Cie), Paris s.d. (1882) ; in-12. Couvertures imprimées. (2f. faux-titre et titre)-360 pp.
50 Hollande et 5 Chine.

Souvenirs de théâtre, d’art et de critique.
Charpentier, éditeur, 13, rue de Grenelle, (imprimerie E. Capiomont et V. Renault), Paris 1883 ; in-12. Couvertures imprimées. (2f. faux-titre et titre)-332 pp.
50 Hollande et 10 Chine.

Lettre à la Présidente (Voyage en Italie). 1850. Théophile G…
Paris, 1890 ; petit in-12. Couvertures imprimées. 39 pp.-(1f.). 1pl.
Frontispice gravé à l’eau-forte de Félicien Rops. Tiré à petit nombre sur Japon. L’achevé d’imprimé est ainsi conçu : «  Achevé d’imprimer à très petit nombre pour quelques curieux seulement au château de la Misère l’an 10008008010 ». Rare et Recherché. Nouvelle édition, à 100 exemplaires : Imprimerie du Musée secret du roi de Naples, 1890 ; in-8.

Victor Hugo.
Fasquelle, Paris 1902 ; in-12. (2f.)-292 pp.
15 Hollande et 10 Japon.

La Musique.
Fasquelle, Paris 1911 ; in-12. 316 pp.
15 Hollande. Il n’existe pas d’éditions collectives de Théophile Gautier.
 
 

 
Collaborations

Théophile Gautier a collaboré à un grand nombre de publications. Nous citerons ici les plus importantes :
Le Selam. – Le Talisman. – Keepsake français. – Le Diamant. – L’Amulette. – L’Eglantine. – Nouveau keepsake français. – L’Abeille. – L’Etincelle. – La Couronne de Bluets. – Le Rameau d’or. – Violettes. – Le Fruit défendu. – La Giralda. – La Fauvette. – Les Belles femmes de Paris. – Le Diable à Paris. – Les Français peints par eux-mêmes. – L’Abeille poétique. – Le Landscape français. – Hommage aux dames. – La France littéraire. – Salmis de nouvelles. – Les Dieux et les demi-Dieux de la peinture. – Le Palais pompéien. – Les Sommités contemporaines. – Les Beautés de l’Opéra.

All the first editions and books incribed by Gautier on Edition-originale.com :


Théophile Gautier : signed books, first editions, inscribed books and manuscripts
 
 
Ressources numériques

Sites dédiés 

Site de la société Théophile Gautier : http://www.theophilegautier.fr/

Théophile Gautier journaliste : http://theophile.gautier.voila.net/index.html
 
 
Articles et revues scientifiques :
Stiegler Bernd. La surface du monde : note sur Théophile Gautier. In: Romantisme, 1999, n°105. L'imaginaire photographique. pp. 91-95 :
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/roman_0048-8593_1999_num_29_105_4352
Senneville Gérard de. Théophile Gautier, journaliste littéraire. In: Cahiers de l'Association internationale des études françaises, 2007, N°59. pp. 269-280 :
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/caief_0571-5865_2007_num_59_1_1654
Lacoste Claudine. Le style épistolaire de Théophile Gautier. In: Cahiers de l'Association internationale des études françaises, 1987, N°39. pp. 191-203 :
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/caief_0571-5865_1987_num_39_1_2433
Ubersfeld Annie. Théophile Gautier ou le regard de Pygmalion. In: Romantisme, 1989, n°66. Folie de l'art. pp. 51-59 :
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/roman_0048-8593_1989_num_19_66_5627
Bellemin-Noël Jean. Notes sur le Fantastique (textes de Théophile Gautier). In: Littérature, N°8, 1972. Le fantastique. pp. 3-23 :
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/litt_0047-4800_1972_num_8_4_1051
Voisin Marcel. L'insolite quotidien dans l'œuvre en prose de Théophile Gautier. In: Cahiers de l'Association internationale des études françaises, 1980, N°32. pp. 163-178 :
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/caief_0571-5865_1980_num_32_1_1216
Drost Wolfgang. Pour une réévaluation de la critique d'art de Gautier. In: Cahiers de l'Association internationale des études françaises, 2003, N°55. pp. 401-421 :
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/caief_0571-5865_2003_num_55_1_1509
 
Sources diverses :
Théophile Gautier, Correspondance générale, éditée par Claudine Lacoste-Veysseyre, Tome I, sous la direction de Pierre Laubriet, Librairie Droz. Genève-Paris, 1985 :
https://books.google.fr/books?id=Fd0jNMTCNt8C&printsec=frontcover&hl=fr&source=gbs_ge_summary_r&cad=0#v=onepage&q&f=false
Charles de Spoelberch de Lovenjoul, Histoire des oeuvres de Theophile Gautier, Slatkine reprints, Genèse, 1968 :
Tome I :
https://books.google.fr/books?id=vvz5fsH6QZIC&pg=PA25&dq=th%C3%A9ophile+gautier+bibliographie&hl=fr&sa=X&ved=0CCAQ6wEwADgeahUKEwjj99LdyZTHAhWMaRQKHRg-D5Y#v=onepage&q=th%C3%A9ophile%20gautier%20bibliographie&f=false
 
Tome II :
https://books.google.fr/books?id=VKtUEav2jkMC&printsec=frontcover&hl=fr#v=onepage&q&f=false
Caricatures de Théophile Gautier par Nadar :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8540037f/f1.item
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53066367w.r=%22Th%C3%A9ophile+gautier%22.langFR
 
 
 
Leave a comment
  On-line help