Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85  - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne






   Edition originale
   Autographe
   Idée cadeaux
+ de critères

Rechercher parmi 29827 livres rares :
éditions originales, livres anciens de l'incunable au XVIIIè, livres modernes

Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Autographe, Edition Originale

Charles Edouard BROWN-SEQUARD Lettre autographe signée sur la longévité de la vie humaine : "Ne pas vieillir avant le temps et vieillir aussi tard que possible"

1 700 €

Réf : 71350

Commander

Réserver

Poser une question

Charles Edouard BROWN-SEQUARD

Lettre autographe signée sur la longévité de la vie humaine : "Ne pas vieillir avant le temps et vieillir aussi tard que possible"

12 juillet 1890, 11,2x17,9cm, une feuille.


Lettre autographe signée du physiologiste et neurologue Charles Edouard Brown-Séquard, datée du 12 juillet 1890, sur un feuillet remplié. Il expose un moyen scientifique de prolonger la vie humaine, tout en développant une série de réflexions philosophiques et épistémologiques sur la mortalité.
Le successeur de Claude Bernard au Collège de France tente dans cette lettre de repousser les limites du vieillissement et de prolonger l'action nerveuse du cerveau : "Ne pas vieillir avant le temps et vieillir aussi tard que possible, voilà [...] ce qui doit préoccuper ceux qui aiment la vie ou ceux qui, sans l'aimer, ont besoin qu'elle dure". Brown-Séquard venait de publier une étude sur le sujet et affirmait apporter une stimulation nerveuse sans danger grâce à l'injection de sucs provenant de testicules animales. Citant l'exemple du flamboyant duc de Morny, fls d'Hortense de Beauharnais, mort à 53 ans, le professeur expose une théorie plus large que le simple remède neurologique : "Il dépend des hommes, que «la roue de la vie» tourne plus ou moins vite. Que certains hommes abusent de quelques-unes ou (comme M. de Morny) de toutes leurs puissances, la fassent tourner très rapidement, c'est là un fait certain [...] Tout le problème de l'augmentation de la longévité individuelle consiste, conséquemment, pour les Physiologistes et les Médecins, à trouver ce qu'il faut éviter et ce qu'il faut faire pour ne pas augmenter et, tout au contraire, pour retarder le mouvement vers la mort naturelle." Soutenant les effets bénéfiques des sucs testiculaires animaux, Brown-Séquard les compare avec une substance stimulante plus néfaste, la strychnine, découverte quelques décennies auparavant : "Je crois avoir réussi à augmenter les diverses puissances d'action des centres nerveux, sans les stimuler, les exciter, les mettre en jeu, c'est-à-dire sans les faire diminuer par la dépense de leurs actions. Le liquide testiculaire agit comme la strychnine qui ne détermine pas d'action et qui seulement augmente la puissance réflexe de la moelle épinière. Mais la différence entre la strychnine et l'autre dynamogéniant est que celle-ci rend l'excitabilité morbidement exagérée de sorte que les moindres excitations causent des décharges de force nerveuse". 

 

1 700 €

Réf : 71350

Commander

Réserver


Assistance en ligne