Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85  - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne






   Edition originale
   Autographe
   Idée cadeaux
+ de critères

Rechercher parmi 30429 livres rares :
éditions originales, livres anciens de l'incunable au XVIIIè, livres modernes

Recherche avancée
Inscription

Recevoir notre catalogue

Rubriques

Echos
Catalogues
Illustrateurs Gazette du Bon Ton
Essais bibliographiques
Portfolio
Editorial
Evenements
e-bibliotheque
A la librairie
Nouveautes
L'enigme
Contributions
Focus
Termes et concepts de la bibliophilie

Catalogues

Jean Cocteau

Son premier ouvrage s’intitulait La Lampe d’Aladin. Quelle image
plus parfaite pour ce poète qui a su se « frotter » à toutes les plus
grandes révolutions artistiques du XXème siècle ?
Cocteau était sans nul doute un Génie, un « djinn » au sens mythique,
cet « esprit puissant dont la vocation est d’être asservi ».
Toute sa vie Cocteau fut asservi à l’Art, et plus encore à ceux et celles
dont le talent et la beauté surent « caresser » son âme de découvreur. De
Proust, dont il accompagna de sa jeunesse et de son amitié la rédaction
de la Recherche à Radiguet dont il stimula le don précoce ou Genet qu’il
révéla, Cocteau fut pour de nombreux écrivains, musiciens, peintres ou
cinéastes une source d’énergie créatrice sans égale.
Prince frivole de la Belle époque, Ange Heurtebise des Années
Folles ou Phénix renaissant des cendres de la Seconde Guerre, Cocteau
a su traverser les époques, sillonner les arts et transpercer les coeurs de
générations d’artistes dont il fut tour à tour inspirateur, mentor, mécène,
protecteur, amant et surtout ami fidèle.
Le Feu Follet a voulu lui rendre hommage par un petit catalogue
d’éditions originales et d’oeuvres dédicacées puisées dans le parcours
unique de ce Protée des arts.
Pablo Picasso, Moïse Kisling, Max Jacob, Raymond Radiguet, Misia
Sert, Maurice Sachs, Paul Morand, Jean Genet, Marc Barbezat, Georges
Simenon, Henri-Georges Clouzot, René Clair, Simone Renant, Edith
Piaf... les amis de Cocteau témoignent avec Orphée que, cinquante ans
après sa disparition, « le poète ne fait que semblant d’être mort »
Laisser un commentaire
  Assistance en ligne