Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85 - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne






   Edition originale
   Autographe
   Idée cadeaux
+ de critères

Rechercher parmi 31671 livres rares :
éditions originales, livres anciens de l'incunable au XVIIIè, livres modernes

Recherche avancée
Inscription

Recevoir notre catalogue

Rubriques

Les Enquetes
Catalogues
La Lettre du Feu Follet
Echos
Portfolio
Termes et concepts de la bibliophilie
Focus
Contributions
L'enigme
Nouveautes
A la librairie
Evenements
Editorial
Essais bibliographiques
Illustrateurs Gazette du Bon Ton

La Lettre du Feu Follet

La Lettre du Feu Follet n° 24 | Des Livres avec un grand Elle

La Lettre du Feu Follet n° 24  | Des Livres avec un grand ElleLa Lettre du Feu Follet n° 24 | Des Livres avec un grand Elle
 

...
Lire la Suite

La Belle, la Bête & la Poétesse
En 1757, Jeanne-Marie Leprince de Beaumont enseignait aux jeunes mariées à apprivoiser « La Bête » et à déceler l’humain sous la monstruosité brute. Dix ans après, Jean Chastel adoptait une attitude bien différente envers une autre « Bête » qui sévissait dans le Gévaudan. Les deux histoires connurent de belles destinées littéraires, sans que l’on songe à comparer leurs morales concurrentes. 
 
Deux cents ans plus tard, Valerie Solanas allait proposer aux Belles d’adopter la solution de Chastel pour "amadouer" la Bête de Beaumont, en créant sa «Society for Cutting Up Men».
 
Du conte de fées à la déclaration de guerre des sexes, Edition-Originale s’intéresse aux 364 autres journées de la femme et aux stratégies des autrices pour construire un monde différent de celui de la poétesse médiévale Christine de Pizan dans lequel : « L’existence de la plupart des femmes est plus dure que celles d’esclaves entre les Sarrasins. »

L'Enquête. Un feu d'artifice d'obscénité et d'extrémisme rigolard : "Society for Cutting Up Men"
____
« L'admission de la femme à l'égalité parfaite serait la marque la plus sûre de la civilisation ; elle doublerait les forces intellectuelles du genre humain et ses chances de bonheur. » (De l'amour)
 
Bien qu’elle déclare avoir tout connu de l’amour, Valérie Solanas n’a sans doute jamais lu ces lignes de Stendhal. C’est sans aucun espoir ni concession envers le genre masculin qu’elle invente une utopie misandre d’une violence démesurée.
 
Edition-Originale vous présente la genèse et l’histoire de SCUM, virulent pamphlet féministe à l’opposé de l’humanisme égalitaire d’Olympe de Gouges, mais fondé sur un constat sociologique d’une formidable acuité. Oscillant entre programme politique insurrectionnel, délire paranoïaque et texte poétique, le manifeste de Solanas nous expose finalement un monde où l’existence de la plupart des hommes serait plus dure que celles d’esclaves entre les Sarrasines.
Laisser un commentaire
Assistance en ligne