Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85  - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne






   Edition originale
   Autographe
   Idée cadeaux
+ de critères

Rechercher parmi 30083 livres rares :
éditions originales, livres anciens de l'incunable au XVIIIè, livres modernes

Recherche avancée
Inscription

Recevoir notre catalogue

Rubriques

Echos
Catalogues
Illustrateurs Gazette du Bon Ton
Essais bibliographiques
Portfolio
Editorial
Evenements
e-bibliotheque
A la librairie
Nouveautes
L'enigme
Contributions
Focus
Termes et concepts de la bibliophilie

L'énigme

Qui peut-elle être? Que voulait-elle exactement...?

Actualité Qui peut-elle être? Que voulait-elle exactement...?Actualité Qui peut-elle être? Que voulait-elle exactement...?
 



Ce billet s'est glissé à l'intérieur de l'ouvrage suivant :

GUAÏTA Stanislas de
Le serpent de la genèse. Deuxième septaine : La clef de la magie noire.



Chamuel, Paris 1897, 14x22,5cm, relié.

Edition originale pour laquelle il n'a pas été tiré de grands papiers.
Reliure à la bradel en demi percaline bordeaux, dos lisse orné de doubles filets dorés, pièce de titre de basane olive, plats de papier marbré, reliure de l'époque.
Rare envoi autographe signé de l'auteur à Paul Ginisty sur la page de faux-titre.
Ouvrage illustré de 26 gravures hors-texte.

Laisser un commentaire

Court - 10/09/2014 22:03

Voyons... Sauf faux, le ms est daté 1664, soit 8ans avant l'Affaire des Poisons, et dix-huit avant la grande Ordonnance de Colbert réduisant le délit de sorcellerie à celui d'escroquerie.
La démonologie citée ici est correcte, indépendante des facéties de l'époque Louis XIII. La requete n'est pas rare. On en prete une semblable à la Montespan pour Louis XIV. On notera le coté plus mesuré, si j'ose dire, des exigences. On est pas loin du conte de fées "que je sois belle pour mon mari". Le cadre temporel restreint du pacte est plus curieux (trente ans). Mais on ignore quel age avait la cliente. On peut la croire très jeune, en un temps ou les mariages se faisaient très tot. A 12 ans pour la pieuse Marie Teyssonnière, à titre d'exemple. Il faudrait voir peut etre du coté de Mandrou pour l'existence d'une Anne Voillet. Vu la date et le lieu, peut etre faisait-elle partie des premières clientes de La Voisin, mais ce n'est qu'une hypothèse.

Bien à vous.
MC


Assistance en ligne