Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85 - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne






   Edition originale
   Autographe
   Idée cadeaux
   Inclure la bouquinerie
+ de critères

Rechercher parmi 28790 livres rares :
éditions originales, livres anciens de l'incunable au XVIIIè, livres modernes

Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

[Anonyme] Zoloé

1 200 €

Réf : 57421

Commander

Réserver

Poser une question

[Anonyme]

Zoloé

Ambroise Dupont, Paris 1826, in-12 (11,5x18,5cm), (4) 163pp., relié.


Édition originale, rare.
Reliure en demi-maroquin de Russie marine à coins à grains longs du début du XXème siècle signée Blanchetière, sur brochure. Dos à nerfs orné de cinq fers spéciaux, roulettes sur les coiffes et sur les nerfs. Filets sur les plats. Tête dorée sur témoins. Couvertures et dos conservés.
Coiffes et coins très légèrement frottés. Quelques traces de mouillures claires sur les premiers feuillets.
Très bel exemplaire non rogné.
Roman sentimental se déroulant en Martinique et en Guadeloupe. Un grand propriétaire achète une esclave sénégalaise qui meurt lors d’un accouchement. L’enfant est une métisse qu’on prénommera Zoloé et que le maître des lieux élèvera comme sa fille adoptive ; lui-même a un fils qui sera élevé aux côtés de l’enfant. Les deux enfants jureront de ne jamais se séparer, mais le père destine son fils à un autre mariage. Zoloé, dans sa condition, se sacrifiera et en mourra. Certaines descriptions anecdotiques ont trait à la vie des esclaves et aux plantations, à la nature et au climat. Un compte-rendu du roman a été écrit dans le Mercure de 1826. Il s’agirait d’une œuvre écrite par un Guadeloupéen ou un Martiniquais d’origine européenne, emblématique de l’éclosion, depuis le début du XIXème siècle, d’une littérature franco-antillaise.
Ex-libris gravé : Bibliothèque du château des Rozais. 1908.

1 200 €

Réf : 57421

Commander

Réserver


Assistance en ligne