Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85  - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne






   Edition originale
   Autographe
   Idée cadeaux
   Inclure la bouquinerie
+ de critères

Rechercher parmi 29378 livres rares :
éditions originales, livres anciens de l'incunable au XVIIIè, livres modernes

Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Autographe, Edition Originale

Albert CAMUS L'exil et le royaume

3 000 €

Réf : 51020

Commander

Réserver

Poser une question

Albert CAMUS

L'exil et le royaume

Gallimard, Paris 1957, 12x19cm, broché sous chemise et étui.


Edition originale, un des exemplaires du service de presse.
Dos insolé, papier jauni, notre exemplaire est présenté sous chemise en demi chagrin gris et étui, l'ensemble signé de Devauchelle.
Précieux envoi autographe signé d'Albert Camus : "A André Belamich, son vieil ami..."
Belamich rencontre Camus en 1932 sur les bancs du cours de philosophie de Jean Grenier au lycée Bugeaud d’Alger, la fameuse « Khâgne africaine ». Après avoir participé ensemble à l’aventure du Parti Communiste Algérien, Camus et Belamich forment avec d’autres penseurs et artistes ce  que l’on nomme aujourd’hui "l’Ecole d’Alger" réunissant autour de l’éditeur et libraire Edmond Charlot une génération d’esprits progressistes dont Claude de Fréminville, Max-Pol Fouchet, René-Jean Clot, emmanuel Roblès et Gabriel Audisio.
Après plusieurs traductions pour Charlot de Jane Austin et David Lawrence, Belamich devient surtout, à l’initiative et avec le soutien de Camus, le principal traducteur de Garcia Lorca et l’instigateur de sa diffusion en France.
L’indéfectible amitié qui l’unit à Camus jusqu’à sa mort - il est à ses côtés lors de la remise de son Prix Nobel - font de lui un des principaux témoins de la vie de l’écrivain comme l'attestent ses contributions aux biographies de Herbert R. Lottman et de Olivier Todd.
Emouvant et précieux envoi à cet ami des premières heures algériennes qui ont construit l’humanisme de Camus et auxquelles il consacra son dernier roman inachevé : « Le premier homme ». 

3 000 €

Réf : 51020

Commander

Réserver


Assistance en ligne