Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85 - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne






   Edition originale
   Autographe
   Idée cadeaux
   Inclure la bouquinerie
+ de critères

Rechercher parmi 29077 livres rares :
éditions originales, livres anciens de l'incunable au XVIIIè, livres modernes

Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Autographe, Edition Originale

François René de CHATEAUBRIAND Oeuvres complètes. - Vie de Rancé - Mémoires d'Outre-tombe.

25 000 €

Réf : 46938

Commander

Réserver

Poser une question

François René de CHATEAUBRIAND

Oeuvres complètes. - Vie de Rancé - Mémoires d'Outre-tombe.

Furne & Gosselin -Delloye & Garnier - Eugène et Victor Penaud, Paris 1837-1841 & (1844) & 1849-1850 , 14x23,5cm, 38 volumes reliés.


Édition collective pour les Œuvres complètes en 25 volumes chez Furne & Gosselin. Édition originale pour La Vie de Rancé chez Delloye. Édition originale pour Les Mémoires d’outre-tombe chez Eugène & Victor Penaud.
Reliures en demi chagrin sapin, dos à quatre faux nerfs ornés de triples caissons estampés à froid et filets à froid en têtes et en queues, plats de papier à la cuve, gardes et contreplats doublés de papier peigné, ex-libris armorié et couronné de Charles-François Férand (des Gérard d’Arcjehan) gravé et encollé au premier contreplat de chacun des volumes, reliures de l’époque.
Les 25 volumes des œuvres complètes sont enrichies, en frontispice, du portrait de Chateaubriand d’après Girodet et de 28 gravures sur acier d’après Johannot.
Les Mémoires d’outre-tombe sont en première émission et possèdent bien l’avertissement et la liste des souscripteurs qui furent supprimés par la suite.
Notre ensemble est enrichi d’une belle lettre inédite adressée à son grand ami et exécuteur testamentaire le baron Jean-Guillaume Hyde de Neuville. Cette lettre, montée sur onglet en tête de la page de faux-titre du premier volume des Mémoires d’outre-tombe, est dictée à son secrétaire Hyacinthe Pilorge et signée par Chateaubriand en date du 28 octobre 1831.
« Je vais livrer un dernier combat, et au printems [sic], je reprendrai le chemin de l’exil, car bien décidément je ne veux ni payer l’impôt à Louis-Philippe, ni vivre son sujet. Je vais me retrouver plongé dans de nouvelles tribulations, mais c’est notre rôle à vous et à moi et force est d’accepter notre destinée. »
Hyde de Neuville, régulièrement cité dans les Mémoires d’outre-tombe, compte parmi les plus fidèles amis de Chateaubriand. Il sera un de ses quatre exécuteurs testamentaires, s’attelant notamment à la difficile tâche de publier les Mémoires d’outre-tombe en tentant de faire respecter les vœux de l’auteur.
Ardent défenseur de la Légitimité depuis sa jeunesse, ami de Cadoudal comme de Malesherbes, conspirateur exilé par Napoléon, Hyde rencontre Chateaubriand en 1807 à Cadix. Une amitié immédiate lie les deux hommes. En 1820, Hyde tente vainement d’offrir à Chateaubriand une rente pour pallier ses ennuis financiers. Très engagés politiquement, ils se cooptent mutuellement à différents postes de ministres ou d’ambassadeurs. Après la destitution de Charles X, les deux hommes se mettent au service de la Duchesse De Berry et sont arrêtés ensemble en juillet 1832 pour atteinte à la sûreté de l’État. En 1836, Hyde fonde avec d’autres amis de Chateaubriand une société pour acheter les droits des Mémoires d’outre-tombe et les publier après la mort de l’auteur selon ses vœux.
Conseil et soutien de Chateaubriand dans toutes ses affaires, Hyde entretient avec lui une émouvante correspondance (publiée en 1929) où transparaît leur longue et indéfectible amitié. « Chateaubriand lui confie ses mélancolies, ses désespérances, ses regrets d’un ancien monde que tous les deux avaient connus, ses soucis quant à la publication de ses ouvrages » (in Jean-Guillaume Hyde de Neuville : (1776-1857) conspirateur et diplomate, par Françoise Watel).
Dans la lettre inédite datée du 28 octobre 1831 qui enrichit notre exemplaire, Chateaubriand fait référence à ses allées et venues entre Paris et la Suisse pour la publication de sa Défense de Charles X menacé de bannissement. En quelques mots plein de complicité, il évoque le vain et courageux combat mené par Hyde et lui-même pour sauver leur conception du monde illustrée par cette citation soulignée de Racine : « On ne dira pas de vous que “Benjamin est sans force, et Juda sans vertu” ».
à n’en pas douter, Hyde connait le contexte de ce vers tiré d’Athalie : « Eh que puis-je au milieu de ce peuple abattu/Benjamin est sans force, et Juda sans vertu/Le jour qui de leur Roi vit éteindre la race/Éteignit tout le feu de leur antique audace. »
Exceptionnel ensemble des œuvres de Chateaubriand, en reliure uniforme du temps, composé, entre autre, de l’édition originale des Mémoires d’outre-tombe enrichie d’une importante et inédite lettre autographe signée. Superbe témoignage de la dissolution d’un monde autant que de la résistance littéraire du plus grand écrivain français du temps.

25 000 €

Réf : 46938

Commander

Réserver


  Assistance en ligne