Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85 - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne






   Edition originale
   Autographe
   Idée cadeaux
   Inclure la bouquinerie
+ de critères

Rechercher parmi 28806 livres rares :
éditions originales, livres anciens de l'incunable au XVIIIè, livres modernes

Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Autographe, Edition Originale

Guy de MAUPASSANT Carte-lettre autographe signée à la Comtesse Potocka : « Je me mets à faire des compliments ! C’est grave ! »

1 500 €

Réf : 60652

Commander

Réserver

Poser une question

Guy de MAUPASSANT

Carte-lettre autographe signée à la Comtesse Potocka : « Je me mets à faire des compliments ! C’est grave ! »

S.l [Paris] s.d. [circa décembre 1880-juillet 1884], 11,5x9,1 cm, 2 pages sur une carte-lettre.


Carte-lettre autographe signée de Guy de Maupassant à la Comtesse Potocka, 16 lignes à l'encre noire sur un papier à en-tête "GM 83, rue Dulong", enveloppe jointe.
Maupassant répond à sa correspondante qu’il cherche à voir : « Oui, certainement, Madame, je comptais même y aller tantôt, toujours vers cinq heures, car Mme Pasca m’a dit que vous ne rentriez presque jamais plus tôt. » Alix-Marie Pasquier, dite Mme Pasca était une comédienne sociétaire de la Comédie française, très amie de Maupassant et proche de Flaubert, habituée du salon de la Comtesse Potocka.
Plus loin, il évoque son ennui récurrent : « Je vous préviens que le Révérend Père n’est pas dans une vaine de gaieté. Je m’ennuie d’une façon abominable, invraisemblable. » Peu avant l’écriture de cette lettre (autour de septembre-octobre 1880), Maupassant avait effectué un voyage en Corse où il est allé revoir le Père Didon qu’il avait rencontré via Flaubert. Ecclésiastique mondain, le religieux venait d’être exilé en Corse pour ses prises de position trop libres. Il est illustre pour avoir créé la nouvelle devise des Jeux olympiques lors de sa collaboration avec Pierre de Coubertin : « Citius, Altius, Fortius (« Plus vite, plus haut, plus fort ») ».
Cet ennui est un sentiment récurrent chez Maupassant. Son brillant esprit accablé par la maladie trouve tout de même certains plaisirs : « Enfin, je ne m’ennuierai point pendant une heure tantôt et c’est beaucoup. » Il constate pour conclure : « Je me mets à faire des compliments ! C’est grave ! »
 

1 500 €

Réf : 60652

Commander

Réserver


  Assistance en ligne