Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85  - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne






   Edition originale
   Autographe
   Idée cadeaux
+ de critères

Rechercher parmi 29915 livres rares :
éditions originales, livres anciens de l'incunable au XVIIIè, livres modernes

Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Edition Originale

Charles de Fieux, Chevalier de MOUHY Les mille et une faveurs, contes de Cour, tirés de l'ancien gaulois par la Reine de Navarre

Charles de Fieux, Chevalier de MOUHY

Les mille et une faveurs, contes de Cour, tirés de l'ancien gaulois par la Reine de Navarre

Aux dépens de La Compagnie, A Londres [Amsterdam] 1783, In-12 (10x17,5cm), xlii, 408pp. et (2) ij, 432pp. et iv, 432pp. et viii, 432pp. et viii, 453pp., 5 volumes reliés.


Nouvelle édition, rare, après l'originale parue en 1740.
Reliure en plein veau marbré d'époque. Dos lisse orné. Pièce de titre en maroquin rouge, pièce de titre en maroquin vert. Triple filet d'encadrement sur les plats. Coiffe de tête du tome 5 arrachée. Caisson de queue du tome 3 manquant. Manques dans le caisson de queu du tome 5, un en queue du tome 1. Manques sur les plats du tome 1. Malgré ces défauts, ensemble de bel aspect dans une jolie reliure, au papier parfaitement frais.
Plus qu'un titre référentiel aux fameuses Milles et une nuits de Galland (1704-1711), comme le sont de nombreuses oeuvres de cette époque littéraire, le projet de Montcrif semble être de donner à la France l'équivalent des contes arabes pour la France. Attribuant l'oeuvre à Marguerite de Navarre dans sa préface, il la rend responsable d'avoir traduit et glané ces contes se déroulant dans la Gaule avant la domination romaine. Il s'agit en fait d'un roman, qui donnera prétexte à de nombreux contes, les histoire s'enchâssant les unes dans les autres à l'instar de son modèle littéraire oriental. Tanitbudan, roi des Gaules, autrefois trompé par sa maîtresse, a fait serment de ne souffrir aucune femme dans son royaume tant qu'il régnerait. Il conçoit le projet d'enfermer et d'exterminer toute la gent féminine en une seule nuit. Croslivesgol, un conseiller, obtient pourtant de lui une promesse de clémence, à condition que l'on puisse trouver une femme qui n'aurait point accordé illégitimement ses faveurs. On impose alors à toutes les dames une épreuve de vérité : elles sont sommées de faire le récit fidèle de leurs aventures depuis l'âge de quinze ans.
Si le titre et le propos annonce bien des contes galants, dans la vogue de l'époque, Mouhy opère là encore une transgression, glissant aisément de la galanterie à la gauloiserie et à la paillardise par l'emploi de noms de personnage anagrammatiques évoquant des pratiques sexuelles. L'auteur masque les scènes érotiques fort nombreuses par l'euphémisme systématique, qui cherche à dévoiler davantage.
En définitive, le roman est tout entier dévolu à la supercherie, fausse Mille et une nuit française, faux roman galant, fausses promesses, l'ensemble organisé pour la curiosité du lecteur, et son appétit pour ces faveurs annoncées, suivant la façon qu'il entende le mot.
En 1741, pour la publication non autorisé de son roman, l'auteur fut embastillé.

VENDU

Réf : 69825

Enregistrer une alerte


Assistance en ligne