Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85  - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne






   Edition originale
   Autographe
   Idée cadeaux
   Inclure la bouquinerie
+ de critères

Rechercher parmi 29455 livres rares :
éditions originales, livres anciens de l'incunable au XVIIIè, livres modernes

Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Claude Joseph DORAT Mes fantaisies. Mes nouveaux torts.

600 €

Réf : 52806

Commander

Réserver

Poser une question

Claude Joseph DORAT

Mes fantaisies. Mes nouveaux torts.

Chez Delalain & Monory, A Paris & Amsterdam 1770-1775, In-8 (13,5x20,5cm), 363pp. et xxij, 23-232p., 2 volumes reliés.


Mention de troisième édition (considérablement augmentée) pour Mes fantaisies ; Mes nouveaux torts sont à la date de l'originale, mais chez un autre éditeur que Delalain. un frontispice par Marillier gravé par de Ghendt et une figure du même gravée par Gaucher pour Mes nouveaux torts. Un frontispice par Eisen, gravé par Longueil, une vignette de titre en un cul-de-lampe du même, gravé par de Ghendt pour Mes fantaisies. Compte tenu de la reliure identique, nous avons réuni ces deux éditions.
Reliures en demi maroquin vermillon à coins de la fin du XIXe. Dos à nerfs ornés. Titres dorés. Filets sur les plats. Exemplaires non rognés, avec les couvertures jaspées de parution. Le volume de Mes nouveaux torts est légèrement plus court. Une serpente a été glissée entre le frontispice et la page de titre.
Exemplaires très frais, établis dans une parfaite reliure de maître non signée.
Les deux ouvrages sont des florilèges poétiques. Un avertissement présente l'édition de Mes fantaisies comme étant plus soignée que les deux précédentes, avec des retranchements et des ajouts, et un nouvel ordre.  On retrouve le "Discours sur la poésie" en guise de préface, où l'auteur avoue ses penchants, notamment pour la poésie médiévale.
On notera l'importante épitre qui débute Mes nouveaux torts et explicite le titre, dans laquelle Dorat tente d'expliquer l'origine de sa disgrâce dans le monde littéraire ; à la suite de cette justification, Dorat cite un échange de lettres avec Voltaire. Cette préface est doublement intéressante quant au monde des lettres et à son intolérance, et quant à la biographie de l'auteur.

600 €

Réf : 52806

Commander

Réserver


  Assistance en ligne