Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85 - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne
Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Gabriel Charles de LATTAIGNANT Poesies de M. l'abbé de L'Attaignant

500 €

Réf : 44364

Commander

Réserver

Poser une question

Gabriel Charles de LATTAIGNANT

Poesies de M. l'abbé de L'Attaignant

Chez Duchesne, à Londres & se trouve à Paris 1757, in-12 (9x16,6cm), lxxij, 282pp. 12p. ; 360pp. xliv, 360pp. ; 408pp., 4 volumes reliés.


Nouvelle édition après l'édition collective de 1756, donnée par l'abbé Delaporte ; une première édition collective parue sous le titre de Pièce dérobées en 1750 fut réalisée par Meunier de Quelon, dont on trouve la préface dans les pièces préliminaires. Un portrait en médaillon de Garand au frontispice. Très nombreuses pages de partition avec les paroles en dessous dans les tomes 2, 3, 4.
Reliure en plein veau blond marbré d'époque. Dos à nerfs orné de 4 fleurons avec roulette en queue et tête. Pièces de titre et de tomaison en maroquin rouge. Filet d'encadrement à froid sur les plats. Une pastille de cuir recouvre sur chaque plat les armes. Etiquette de bibliothèque en tête. Bel exemplaire.
Lattaignant (1697-1779) fut considéré comme le grand chansonnier de son époque (J'ai du bon tabac...), outre de nombreuses chansons, il est l'auteur d'une poésie légère et galante dont Le mot et la chose est la pièce la plus célèbre. A ce titre les dédicaces des chansons ou des poésies sont très éloquentes et résument assez bien l'esprit galant et libertin de cette époque ; in fine, une table reprend l'adresse et l'occasion ayant présidées à l'écriture des pièces. Voltaire, qu'il admirait, lui fit cette chanson : L'Atteignant chanta les belles ; Il trouva peu de cruelles, Car il sut plaire comme elles [...]

500 €

Réf : 44364

Commander

Réserver


Assistance en ligne