Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85  - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne
Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Edition Originale

Jules LEVY Programme d'invitation au Bal des Incohérents, le 11 mars 1885

600 €

Réf : 66605

Commander

Réserver

Poser une question

Jules LEVY

Programme d'invitation au Bal des Incohérents, le 11 mars 1885

A. Stelmans, Paris 11 mars 1885, 15,2x22cm, broché.


Rare édition originale de l'invitation au tout premier "Bal des incohérents" donné le 11 mars 1885 "à 11h 1/2 du soir dans l'ancien local des arts libéraux, 49 rue Vivienne". 
L'invitation sur papier vergé en parfait état de conservation est imprimée en élégantes lettres rouges et illustrée d'une magnifique gravure en pointe sèche exécutée par Henry Somm (pseudonyme de François Clément Sommier).

Les "Arts incohérents" prennent naissance à Paris, sur l'initiative de Jules Lévy, écrivain, acteur, et ex-Hydropathe, qui organise une série de sept expositions parisiennes de 1882 à 1893, réunissant entre autres les peintres Henri Pille, Antonio de La Gandara, Henri de Toulouse-Lautrec, Caran d'Ache, aux côtés des écrivains et journalistes hydropathes. Son lieu d'exposition dans la Galerie Vivienne fut également le théâtre durant ses deux courtes - et folles - années d'existence de bals costumés mémorables, dont on trouve trace dans Du côté de chez Swann de Marcel Proust et Un drame bien parisien d'Alphonse Allais. 
Durant ce premier bal, "Les murs étaient décorés de panneaux proclamant sentencieusement « La mélancolie n'entre pas ici », ou encore « Prière de ne pas cracher au plafond ». Le bal se terminait par la proclamation de l'ordre des Incohérents : une rosette de toutes les couleurs ne devant jamais être portée, attribuées à tous les invités. Les costumes étaient si l'on en croit les descriptions et les gravures de l'époque extravagants : des hommes artichauts, un académicien à tête de dindon, un missionnaire mangé par les sauvages bardé de lard et de cresson avec une broche en travers du corps, une colonne Morris, etc." (Philippe Villemin). 
Le mouvement est connu pour ses publications luxueuses, accompagnées de reproductions gravées de grande qualité, dont ce document éphémère est un rare témoignage. 







 

600 €

Réf : 66605

Commander

Réserver


Assistance en ligne