Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85  - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne
Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Edmé BOURSAULT Ne pas croire ce qu'on voit, histoire espagnole. Par feu M. Boursault [Ensemble] Le marquis de Chavigny

900 €

Réf : 48371

Commander

Réserver

Poser une question

Edmé BOURSAULT

Ne pas croire ce qu'on voit, histoire espagnole. Par feu M. Boursault [Ensemble] Le marquis de Chavigny

Chez Le Breton, à Paris 1739, in-12 (9x16,2cm), viij 9-314p. ; (13) 14-288p., relié.


Nouvelle édition, rare, comme l'originale parue en 1670 de ces deux romans.
Exemplaire aux armes des princes de Bourbon Condé, d'azur à trois fleurs de lys d'or, au bastion de gueules, ayant vraisemblablement appartenu à Louise-anne de Bourbon Condé, dite Mademoiselle de Charolais, fille de la fille légitime de Louis XIV, Mademoiselle de Nantes.
Reliure en pleine basane blonde marbrée et glacée. Dos lisse orné de 4 fers avec petits fers angulaires et roulettes. Pièce de titre en maroquin rouge. Armes frappées sur les plats, triple filet d'encadrement. Une auréole jaune sur quelques feuillets en fin d'ouvrage. Mors finement restaurés. Bel exemplaire.
Boursault est davantage connu et resté comme un dramaturge, bien que la postérité n'est souvent retenu que son rôle de censeur de L'école des femmes de Molière et de sa participation malheureuse dans les querelles théâtrale du XVIIe. L'auteur a pourtant oeuvré dans de nombreux domaines littéraires, notamment la nouvelle et le roman, dans une plume libre et légère. Ne pas croire ce qu'on voit est un ouvrage largement inspiré de Calderon et traduit très librement, La marquis de Chavigny étant un récit fait de péripéties amoureuses, de récits enchassés et de lettres ; on retient qu'un des épisodes annonce Les crimes de l'amour de Sade. On retiendra que l'action des oeuvres est contemporaine de l'auteur, ce qui est somme toute assez rare. Boursault, pour l'anecdote, a également écrit une nouvelle historique s'intitulant Le prince de Condé, ce n'est donc pas un hasard que de trouver des oeuvres de Boursault aux armes des princes de Condé.

900 €

Réf : 48371

Commander

Réserver


Assistance en ligne