Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85  - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne
Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Edition Originale

CAELIUS AURELIANUS & RHASES Caelii Aureliani methodici siccensis liber celerum vel acutarum passionum [Ensemble] Rhasis philosophi tractatus nonus ad regem almansorem, de curatione morborum particularium

5 000 €

Réf : 63549

Commander

Réserver

Poser une question

CAELIUS AURELIANUS & RHASES

Caelii Aureliani methodici siccensis liber celerum vel acutarum passionum [Ensemble] Rhasis philosophi tractatus nonus ad regem almansorem, de curatione morborum particularium

Apud Simonem Colinaeum [Simon Coline], Lutetiae Parisiorum 1533 - 1534, In-8 (10x16,8cm), 131ff. ; 56ff., relié.


Edition très rare réalisée par Johann Winther d'après l'épître. Il s'agit sans aucun doute de l'édition princeps de ce texte, on n'en trouve en effet aucune édition antérieure ; une autre édition en 1529 chez Henricus Petrus Basile concernait l'adaptation d'une oeuvre de Oribase par Caelius Aurelianus, Tardarum Passionum. On ne trouve dans les catalogues consultables en ligne qu'un seul exemplaire en France à la bibliothèque Mazarine, et deux exemplaires au Royaume-Uni, un à Oxford et un au Royal College of Surgeons. Nombreuses lettrines de style criblé.
Le second ouvrage est l'oeuvre de Rhases, Aboubakr Mohammad ibn Zakarria Razi, célèbre médecin iranien de la fin du IXe siècle et du début du Xe : De curatione morborum particularium. Edition très rare. Aucun exemplaire repéré dans les catalogues français, un à Oxford et un second à Durham.
Les deux ouvrages emploient une romaine ronde, très lisible, à une époque où en France, le recours à la gothique était encore très courant.
Reliure en plein veau brun d'époque. Dos à nerfs janséniste. Frise d'encadrement Renaissance à froid avec rinceaux et ornements ; fleuron central. Coiffes, mors et coins habilement restaurés.
Adaptation latine en 3 livres d'une oeuvre perdue de Soranos d'Éphèse, les Celeres passiones, médecin grec du second siècle de l'école des Méthodistes à laquelle appartenait Caelius Aurelianus et qui est sans doute la plus célèbre école de médecine romaine. Cette école se fondait sur la thérapeutique et un usage des drogues, des médicaments et de l'hygiène ; l'école ramenait toute la pathogenèse à deux actions, le relachement et la constriction des tissus et préconisait une thérapeutique adaptée. Caelius Aurelianus est le derniers des écrivains médecins de l'empire romain, on le considérait comme le successeur de Galien, bien que celui-ci critiqua sévèrement l'école méthodique. Il était originaire de Sicca Veneria en Afrique Romaine, aujourd'hui en Algérie, et vivait à Rome. Sa lecture permet de retracer l'origine étymologique des maladies et Caelius Aurelianus évoque les opinions de divers médecins grecs sur certaines maladies dans ce manuel de médecine. Sa traduction de Soranos d'Ephèse est en effet une adaptation libre, mais elle est précieuse, non seulement parce qu'elle évoque une médecine perdue sans son témoignage, mais aussi parce qu'elle est l'affirmation d'une certaine thérapeutique dont Caelius Aurelianus est un illustre représentant.
Héritier de la médecine grecque, Razi ou Rhases révolutionna la médecine par une pratique d'une grande rigueur scientifique, il développa tant une méthode clinique dans le repérage des symptômes qu'une approche empirique proche du patient, attentif à son état psychologique, insistant sur l'importance de la diététique pour la guérison. Il peut être considéré comme le fondateur de la thérapeutique chimique, utilisant en effet la chimie à des effets curatifs. Son livre est un classique des causes des maladies et de la thérapeutique adaptée (maux de têtes, des yeux, des dents, langue, poumons, estomac, intestin...).
Réunion remarquable de deux oeuvres phares de la médecine ancienne, fondatrices de la médecine moderne, la première témoignant de la plus grande école de médecine romaine, la seconde d'un des plus célèbres médecins arabes, dans une reliure d'époque.

5 000 €

Réf : 63549

Commander

Réserver


Assistance en ligne