Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85 - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne
Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Edition Originale

Joachim DU BELLAY Hymne au Roy sur la prinse de Callais

4 500 €

Réf : 52437

Commander

Réserver

Poser une question

Joachim DU BELLAY

Hymne au Roy sur la prinse de Callais

En la boutique de Federic Morel, s.l. 1558, in-4 (16,5x23cm), (12p.), relié.


Édition originale, une seconde édition est parue, chez le même éditeur, l’année suivante. Marque de l’imprimeur, à l’arbre, sur la page de titre.
Exemplaire à toutes marges, entièrement réglé de rouge. Privilège à la date du 17 janvier 1557.
Reliure de réemploi en plein vélin crème probablement du XVIIème siècle.
Dans son Hymne au Roy, du Bellay fait l’éloge du duc de Guise qui reprit Calais aux Anglais, le 8 janvier 1558, après une semaine de siège et la mort de deux cents Anglais. Rappelons que Calais était en mains anglaises depuis 1347.
D’autres poètes décriront les succès de cette entreprise dans des odes, comme Jean Dorat (1505-1588) ou encore Michel de l’Hospital (ca. 1506-1573).
À la suite de l’hymne, on trouve un poème patriotique : « évocation des dieux tutélaires de Guynes ». Cette dernière était une petite place forte qui défendait Calais et qui tomba avec cette ville. La plaquette se termine par « Exécration sur l’Angleterre, et un Sonnet à la Royne d’Escosse ». 
Bel exemplaire de cette publication dans laquelle, à l’instar d’autres poètes de la Pléiade, Joachim Du Bellay s’élève au rang de poète de cour militant.

4 500 €

Réf : 52437

Commander

Réserver


  Assistance en ligne