Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85  - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne
Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Edition Originale

Ange GOUDAR Les intérêts de la France mal entendus dans les branches de l'agriculture, de la population, des finances, de la marine, & de l'industrie

1 000 €

Réf : 50405

Commander

Réserver

Poser une question

Ange GOUDAR

Les intérêts de la France mal entendus dans les branches de l'agriculture, de la population, des finances, de la marine, & de l'industrie

Chez Jacques Coeur, à Amsterdam 1756, in-12 (9,5x16,5cm), viij, 436pp. et (2) vij (1) 428pp. (6) et (2) 392pp., 3 volumes reliés.


Edition originale, rare.
Reliures en demi basane blonde. Dos lisses ornés à la grotesque. Pièces de titre de maroquin rouge et de tomaison de maroquin beige. Etiquettes de bibliothèque en queue. Deux trous de vers le long du mors inférieur du tome I. Un accroc avec manque au mors inférieur du tome II. Bon exemplaire, décoratif.
Ouvrage précurseur des idées physiocratiques en matière d’économie, dans lequel l’auteur prône une plus grande utilisation de l’agriculture. Il y développe de nombreuses thèses sur la population et le commerce, ainsi que sur les finances et aborde de nombreux domaines : l’usage des colonies, le commerce du tabac, l’état du clergé, les pensions de l’état, constatant que les lois et les usages en France limitent son extension et sa prospérité, que les impôts sur les ménages doivent être allégés ; l’ensemble ne va pas sans de nombreuses provocations, par exemple d’utiliser des membres de l’Église comme laboureurs, purger les villes des mendiants en les forçant à travailler l’agriculture, etc. Ange Goudar dresse le portrait d’une nation empêtrée dans ses traditions et des lois non adaptées, apportant à chaque problème une solution simple. Ce n’est pas l’ouvrage d’un philosophe ou d’un penseur, mais d’un esprit pragmatique, appliquant le bon sens partout où il le juge bon.
Œuvre riche d’enseignements pour l’histoire de l’économie française tant l’auteur y aborde tous les domaines de la vie publique et de l’économie, du point de vue historique, fournissant de nombreux chiffres à l’appui.  



1 000 €

Réf : 50405

Commander

Réserver


Assistance en ligne