Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85  - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne
Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Edition Originale

Martin MARTÍNEZ DE CANTALAPIEDRA Institutiones in linguam sanctam, Martino Martinez Cantapethensi authore.

Martin MARTÍNEZ DE CANTALAPIEDRA

Institutiones in linguam sanctam, Martino Martinez Cantapethensi authore.

Apud Iacobum Bogardum, Paris 1548, in-12 (9x15,5cm), 114 pp., relié.


Edition originale. Le livre se lit de droite à gauche, à l’image de l’hébreu.
Reliure postérieure, probablement XVIIème, en pleine basane mouchetée rousse, dos à cinq nerfs orné de fleurs de lys ainsi que d’une pièce de titre de maroquin tabac, étiquette de bibliothèque encollée en queue, roulette dorée sur les coupes et les coiffes, toutes tranches rouges. Un infime travail de ver en marge du premier plat, ainsi qu’un très petit trou sur le second, sinon bel exemplaire.
Martín Martínez de Cantalapiedra (1515-1579) fut professeur d’écriture sainte à l’université de Salamanque et insista sur la nécessité de retourner aux textes originaux hébreux et grecs, leur donnant ainsi la primauté sur la Vulgate. Le 27 mars 1572, il fut emprisonné avec deux autres savants – Gaspar de Grajal et Luis de Leon – dont les leçons et manuscrits très populaires représentaient un danger. C’est le doyen de l’université de Salamanque, Francisco Sancho, qui dénonça les trois professeurs et fit un rapport à l’Inquisition, proposant la censure de leurs textes.

VENDU

Réf : 53051

Enregistrer une alerte


Assistance en ligne