Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85  - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne
Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Edition Originale

Pierre Danican PHILIDOR Premier oeuvre contenant III. suittes a II. flûtes traversieres seules. Avec III. autres suittes dessus et basse, pour les hautbois, flûtes, violons, &c.

Pierre Danican PHILIDOR

Premier oeuvre contenant III. suittes a II. flûtes traversieres seules. Avec III. autres suittes dessus et basse, pour les hautbois, flûtes, violons, &c.

Chez L'auteur, à Paris 1717, (2) 45pp. (1), relié.


Edition originale rare. Exemplaire personnel de Charles-Louis-Auguste Le Tonnelier de Breteuil auquel est adressé l'épitre : "A Monseigneur l'Abbé de Breteuil, Grand Maître de la chapelle [de musique] du roi". L'exemplaire est signé manuscritement P. Philidor en page de titre et en bas de la première page de partition.
Exemplaire aux armes de Charles-Louis-Auguste Le Tonnelier de Breteuil, Marquis et évêque de Rennes, D'azur à l'épervier au vol éployé d'or. En 1717, Charles de Breteuil n'avait pas encore été reçu évêque, ses armes n'en portent donc pas les attributs.
Reliure en plein maroquin rouge d'époque. Dos à nerfs orné de 5 fers à l'épervier, meuble d'armes des Breteuil. Plats frappés aux grandes armes de Charles-Louis-Auguste Le Tonnelier de Breteuil. Triple filet d'encadrement avec fleurons angulaires. Roulette sur les coupes et frise intérieure. Tranches dorées. Des zones un peu plus sombres sur les plats, petits points noirs. 
Très bel exemplaire en plein maroquin d'époque aux armes à la provenance prestigieuse en l'occurrence.
Compositeur et musicien français (1681-1731) et fils de Philidor l'aîné André Danican Philidor, Pierre Philidor est rapidement reçu Ordinaire de la musique du roi, place très envié pour les musiciens de l'époque. Il est dès 1697 hautbois et violon de l'écurie de la chambre du roi. Il ne composera que des suites pour divers instruments et surtout pour la flûte traversière. C'est à partir de Lully en France, que fut introduit la flute traversière dans l'orchestre en se voyant attribué des parties solistes importantes, elle ne cessera d'occuper les compositeurs en ce début du XVIIIe, avec quelques années plus tard des oeuvres de Vivaldi (1728), Telemann et Bach. La musique de chambre française baroque de la fin du XVIIe et du début du XVIIIe est très rare et très importante, alors qu'elle n'a pas encore subi l'influence italienne. Les suites se caractérisent par une ouverture à la française puis le plus souvent par des danses françaises (Rigaudon, Gavotte, Paysanne) mais on y trouve également des Allemandes et Siciliennes. 
.

VENDU

Réf : 58723

Enregistrer une alerte


Assistance en ligne