Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85  - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne






   Edition originale
   Autographe
   Idée cadeaux
+ de critères

Rechercher parmi 30371 livres rares :
éditions originales, livres anciens de l'incunable au XVIIIè, livres modernes

Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Edition Originale

Dominique Dufour de PRADT Histoire de l'Ambassade dans le grand duché de Varsovie en 1812

600 €

Réf : 48962

Commander

Réserver

Poser une question

Dominique Dufour de PRADT

Histoire de l'Ambassade dans le grand duché de Varsovie en 1812

Chez Pillet, à Paris 1815, in-8 (12x20cm), (2f.) x ; xxij ; 239pp., relié.


Edition originale.
Reliure de l’époque en pleine basane blonde racinée. Dos lisse orné de motifs géométriques, de fleurons et de dentelles dorés. Pièce de titre de maroquin vert. Filet à froid en encadrement des plats. Roulette dorée sur les coupes et les coiffes. Une large épidermure sur le premier plat.
Ecrit en 1814, alors que Napoléon combattait aux portes de Paris. L’auteur, un des conseillers de Napoléon durant dix années, cherche dans cet ouvrage à dresser le portrait véritable de l’empereur, à scruter, derrière l’apparence des choses les véritables motivations et le véritable caractère de Napoléon Bonaparte. L’auteur démasque les fausses légendes, comprenant que la prodigieuse faculté de tout embrasser à son revers, celui de ne rien approfondir ; portrait d’un homme dont l’obsession et le désir principal étaient de soumettre le monde à sa domination, qui discourait incessamment pour séduire et captiver son entourage, et dont les hommes n’étaient jamais pour lui que serviteurs à sa cause. Ce portrait au vitriol, réfléchi, véritable travail d’écrivain, ne verse nullement dans la complaisance et la critique facile.
Dominique de Pradt fut accusé par l’empereur de lui avoir fait manqué l’Europe lors de l’ambassade de Pologne, qui devait être le dernier rempart avant la chute de la Russie. De plus, l’ouvrage a le mérite de découvrir des points d’histoire ignorés, dans sa volonté de déterminer le système et les pensées de Napoléon, notamment d’exclure l’Angleterre de l’Europe et de confiner la Russie à sa position septentrionale.   

600 €

Réf : 48962

Commander

Réserver


Assistance en ligne