Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85  - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne






   Edition originale
   Autographe
   Idée cadeaux
+ de critères

Rechercher parmi 30435 livres rares :
éditions originales, livres anciens de l'incunable au XVIIIè, livres modernes

Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Guillaume PLANTAVIT DE LA PAUSE Memoires du Duc de Villars

400 €

Réf : 57692

Commander

Réserver

Poser une question

Guillaume PLANTAVIT DE LA PAUSE

Louis-Hector Duc de VILLARS

Memoires du Duc de Villars

Aux depens de La Compagnie, à Amsterdam 1736, In-12 (9,5x16,5cm), (2) 454pp. et (2) 375pp. et (2) 344pp., 3 volumes reliés.


Seconde édition, après l'originale parue en 1734, en un seul volume. Pages de titre en rouge et noir. Une autre édition est parue à la même date chez Pierre Gosse, à La Haye.
Reliures en plein veau moucheté d'époque. Dos à nerfs orné de 4 fleurons caisonnés. Pièce de titre en maroquin rouge, et de tomaison en maroquin havane. 2 coins émoussés. Une trace d emouillure en bas du plat supérieur du tome III. un trou de vers sur le mors supérieur en tête du tome II. un autre en queue du tome III. Frottements. Bel exemplaire dans l'ensemble.
Rédigé par l'abbé de Margon, ces mémoires composent la biographie d'un grand militaire dont la carrière commença à cinquante ans, lors des guerres de la succession d'Espagne. Villars deviendra Maréchal de France en 1702, après sa victoire sur le prince de Bade. Il est fait duc de Villars en 1705 et pair de France en 1709. En 1712, par sa victoire surprise de Denain, il sauve les armées de Louis XIV de la défaite. La même année, il devient gouverneur de Provence, fonction qu'il conservera jusqu'à sa mort, et à laquelle son fils lui succéda. C'est en 1733, un an avant sa mort qu'il reçoit de Louis XV la dignité suprême pour un militaire, Maréchal-Général des armées de France.

 

400 €

Réf : 57692

Commander

Réserver


Assistance en ligne