Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85  - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne






   Edition originale
   Autographe
   Idée cadeaux
   Inclure la bouquinerie
+ de critères

Rechercher parmi 29410 livres rares :
éditions originales, livres anciens de l'incunable au XVIIIè, livres modernes

Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Jean-Baptiste de GRECOURT Oeuvres complètes

300 €

Réf : 45034

Commander

Réserver

Poser une question

Jean-Baptiste de GRECOURT

Oeuvres complètes

Imprimerie de Chaignieau, à Paris 1796, in-8 (12x20,5cm), (6) 383pp. et 363pp. et 351pp. et 347pp., 4 volumes reliés.


Nouvelle édition, illustrée d'un portrait au frontispice gravé par Dupréel et huit figures de Fragonard fils, gravées par Dambrun, Duparc, Giraud le jeune, Pauquet et Al. Cohen ne répertorie pas cette édition
Reliure en pleine basane blonde jaspé d'époque. Dos lisse orné de 4 fers et de séries de filets. Pièce de titre et de tomaison en maroquin rouge. Frise d'encadrement sur les plats et frise intérieure. Coiffe de tête du tome I en partie arrachée. Un manque en queue du tome 3. Manque la pièce de titre du tome 2 et les pièces de titre et de tomaison du tome 4. Aux tomes 1, 3 et 4, fentes aux mors en queues et têtes. Quelques coins légèrement émoussés.
Auteur d'une poésie badine, souvent libertine et légère, bien tournée et drôle et qui eut beaucoup de succès, ses oeuvres furent réunies une première fois dès 1711, puis en 1746, peu après son décès en 1743. Elles connurent maintes rééditions. Le quatrième volume est composé de pièces attribuées. En bon exemple de cette poésie : "Le bègue. Un bègue voulait d'une dame/ Les bonnes graces acquérir,/ Et lui prouver l'ardente flamme/ Dont l'amour le faisait mourir./ Etant au bout de sa harangue,/ Ne pouvant plus mouvoir sa langue,/ Il eut recours à son outil;/ Puis le montrant et des yeux et du geste:/ Madame, excusez-moi, dit-il,/ Le porteur vous dira le reste.

300 €

Réf : 45034

Commander

Réserver


  Assistance en ligne