Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85  - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne
Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

ROCHETTE DE LA MORLIERE & Charles Pinot DUCLOS Angola, histoire indienne, ouvrage sans vraisemblance ; suivi d'Acajou et Zirphile, conte

450 €

Réf : 65414

Commander

Réserver

Poser une question

ROCHETTE DE LA MORLIERE & Charles Pinot DUCLOS

Angola, histoire indienne, ouvrage sans vraisemblance ; suivi d'Acajou et Zirphile, conte

Avec privilege du Grand Mogol, A Agra 1775, In-8 (10,5x17,2cm), xvj, 316pp. (2), relié.


Nouvelle édition de ces deux contes, parus respectivement en 1746 et 1744. Ces deux contes de fées se passent dans une Inde mythologique, et l'éditeur les a réunis pour cette simple raison. 
Reliure en plein maroquin citron ca 1860 signée Petit au bas du contreplat. Dos à nerfs finement orné. Pièce de titre de veau noir. Date en queue. Tranches dorées. Triple filet d'encadrement sur les plats. Large frise intérieure. Mors supérieur étroitement fendu en queue le long du dernier caisson. Des zones plus sombres sur les plats. 5 piqûres d'épingle sur le plat supérieur. Rousseurs. Très bel exemplaire.
Angola est un célèbre roman libertin, qui inspira notamment Diderot pour les bijoux indiscrets. L'oeuvre fut longtemps attribuée à Crébillon fils. Au travers de l'histoire exotique et du conte oriental avec fées et génies, l'auteur croque la société parisienne et ses manières. L'oeuvre eut un grand succès, notamment durant la révolution.
Pour écrire son conte de fées, Duclos s'est basé sur les estampes de Boucher qui illustraient un conte de Tessin (Faunillane), qui ne parut qu'à deux exemplaires et dont l'éditeur Prault récupéra les estampes et lança un appel à écrire à partir des gravures. C'est Charles Duclos qui se prête au jeu avec Caylus et Voisenon, puis remporte le pari. Duclos exploite dans son texte de nombreux thèmes du conte de fées, avec une certaine outrance. Fées et génies, bienveillants ou malfaisants, princes et princesses faits l'un pour l'autre, transformations diverses, têtes perdues et flottantes, il ne manque rien ou presque pour combler le goût du public et le divertir, tout en s'en moquant. L'ouvrage étant rempli d'une folle ironie.

 

450 €

Réf : 65414

Commander

Réserver


Assistance en ligne