Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85 - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne






   Edition originale
   Autographe
   Idée cadeaux
   Inclure la bouquinerie
+ de critères

Rechercher parmi 29107 livres rares :
éditions originales, livres anciens de l'incunable au XVIIIè, livres modernes

Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Etienne TABOUROT Les Bigarrures du Seigneur des Accords [Ensemble] Le Quatrième livre des bigarrures. Apophtegmes du Sr. Gaulard [Ensemble] Les Escraignes Dijonnoises

1 800 €

Réf : 54337

Commander

Réserver

Poser une question

Etienne TABOUROT

Les Bigarrures du Seigneur des Accords [Ensemble] Le Quatrième livre des bigarrures. Apophtegmes du Sr. Gaulard [Ensemble] Les Escraignes Dijonnoises

Claude de Montr'oeil & Jean Richer, à Paris 1595, in-12 (8x13,7cm), (12f.) 182ff. ; (4f.) 50ff. ; 43ff. (1f.) ; 59ff., relié.


Rare édition de 1595 et sans doute la première collective réunissant les quatre titres (on pense que la première des Escraignes fut imprimée séparément en 1592), contenant trois pages de titre spécifiques. Les Apophtegmes, en pagination séparée, sont à la suite du Quatrième livre, avec le titre général en marge de chaque page (Les Bigarrures...) et le privilège à la fin des Apophtegmes. Les Bigarrures ont paru originellement en 1582, et le quatrième livre en 1588 ou 1584. Seuls les premier et quatrième livres des Bigarrures ont paru. 16 enseignes en médaillon dans les Bigarrures, ainsi que des notations musicales et des symboles astrologiques, des banderoles avec des devises et un portrait dans le Quatrième livre.
Reliure de la fin du XIXème  siècle en plein chagrin citron. Dos à nerfs orné de cinq fleurons, roulette en queue et tête. Pièce de titre en maroquin rouge. Double filet d’encadrement sur les plats. Frise intérieure. Tranches rouges. Quelques erreurs de pagination.
La page de titre du Premier livre des Bigarrures est manquante et réimprimée sur papier ancien au moment de la reliure.
écrivain et poète caustique, qui verse complaisamment dans la grivoiserie, la scatologie et même le blasphème, Étienne Tabourot (1549-1590) était en fait un juriste sérieux, son œuvre la plus célèbre, Les Bigarrures, est une collection de jeux de mots et de langage. Remy de Gourmont décrit l’ouvrage comme « un manuel à l’usage des poètes excentriques ». Il s’agit plutôt pour l’auteur de recenser l’ensemble des possibilités qu’offre la langue pour jouer avec les mots. Le livre se divise ainsi en vingt-deux chapitres, chacun traitant d’un jeu de langue : des rébus de Picardie, des équivoques françois, des antistrophes ou contrepèteries, des anagrammes, des épitaphes... Les Escraignes dijonnaises sont basés sur le modèle avoué du Décaméron de Boccace, les protagonistes racontant des histoires comiques, grivoises ; on y trouve à la fin des plaisanteries plutôt scatologiques. Bien que le style en soit fort éloigné, l’esprit de Rabelais semble être très proche des œuvres du seigneur des Accords, la caractéristique de ce dernier étant l’amour du bon mot. L’ensemble forme une œuvre pour le moins curieuse, très divertissante et du plus haut comique.
 

1 800 €

Réf : 54337

Commander

Réserver


Assistance en ligne