Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85 - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne






   Edition originale
   Autographe
   Idée cadeaux
   Inclure la bouquinerie
+ de critères

Rechercher parmi 28802 livres rares :
éditions originales, livres anciens de l'incunable au XVIIIè, livres modernes

Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Edition Originale

Théophile de VIAU Oeuvres de Théophile

1 500 €

Réf : 58182

Commander

Réserver

Poser une question

Théophile de VIAU

Oeuvres de Théophile

Chez Nicolas Pepingué, à Paris 1662, in-12 (8x15cm), 239pp. (1bc.) ; 250pp., relié.


Nouvelle édition. Trois parties séparées avec une page de titre générale et trois faux-titres, dont un pour Pyrame et Thisbé. Les deuxième et troisième parties sont à pagination continue.
Reliure en plein maroquin rouge fin XIXème signée Hardy sur le contreplat en lettres dorées. Dos à nerfs janséniste avec titre, lieu et date dorés. Tranches dorées. Riche frise intérieure. Très bel exemplaire au papier bien frais.
Cette édition appréciée des œuvres de Viau est la plus jolie des éditions anciennes du poète, elle a été publiée à la demande de Georges de Scudéry qui lui a ajouté une préface et l’apologie de Théophile. Après une longue période de purgatoire et bien qu’il fût très lu de son vivant, Viau fut redécouvert par Théophile Gautier qui le plaça au Panthéon des poètes. Outre sa poésie, on retiendra la traduction très libre, en vers et prose du Phédon de Platon sur l’immortalité de l’âme, et la fameuse tragédie de Pyrame et Thisbé. Son recueil licencieux Le Parnasse satyrique le conduisit à la prison et à marcher pieds nus devant Notre-Dame pour y être brûlé mais sa sentence fut commuée en arrêt d’exil perpétuel. Sa condamnation pour outrage aux mœurs fit grand bruit parmi les intellectuels du temps.
Ex-libris gravé du XIXème « ex Schaedis Dict. T. D. R. In secundis voluptas ».

1 500 €

Réf : 58182

Commander

Réserver


Assistance en ligne