Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85 - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne
Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Polydorus VERGILIUS De Rerum Invotoribus lib. VIII. Eiusdem in dominicam precem commentariolus

700 €

Réf : 09984

Commander

Réserver

Poser une question

Polydorus VERGILIUS

De Rerum Invotoribus lib. VIII. Eiusdem in dominicam precem commentariolus

apud Iacobum Boyerium, Lugduni (Lyon) 1560, fort in-16 (12,2x8cm), (24) 676pp. -34., relié.


Nouvelle édition. L'ouvrage fut mis à l'index et fut réédité en 1575 sous une forme expurgée et l'édition que nous présentons ne l'est donc pas. La première traduction française semble avoir paru en 1527 selon un exemplaire de l'université de Glasgow, bien qu'une donnée contradictoire donne 1528 comme date de la première édition française en latin par Robert Etienne. Rare, comme toutes les éditions. Absent de la BNF et des catalogues français (exception d'une édition à Lyon de 1586), comme de nombreuses bibliothèques. Il nous a été impossible de retrouver la date de l'originale, sûrement dans les premières années du XVIème en Italie, bien que le Grégoire donne 1571 pour la première édition…? Brunet donne 1499 comme date de la première édition.
Impression en Italique.
Reliure en plein vélin d'époque.
Polydore Vergil (1470-1555) est né et mort à Urbino, après avoir étudié à Bologne et Padoue, il devint le secrétaire du duc d'Urbino et le chambellan d'Alexandre VI. Ses deux premiers écrits le rendirent célèbres et obtinrent une grande popularité 'Proverbiorum libellus' et 'De inventoribus rerum', traduite en français par 'Les inventeurs des choses'. En 1501 le pape l'envoya en Angleterre, devenant l'intime de Henri VII, ce dernier lui commanda une histoire d'Angleterre par lequel Polydore devint le premier historien moderne, ne se contentant pas d'établir une simple chronique mais étudiant les événements, ainsi il influença tous les historiens futurs et même shakespeare dans sa vision de l'histoire. Il revint dans son pays natal lors des changements religieux en Angleterre. (Encyclopédie Catholique).
Sous la forme d'articles, il est traité de toutes sortes d'inventions, du sel, de la poterie, de la peinture, du lin, de la musique… Le livre est aussi une histoire de la médecine et de la magie. Polydore Vergil a naturellement abondamment puisé dans les Anciens.
Quelque trous de vers sur le dos, une déchirure en tête du vélin.

700 €

Réf : 09984

Commander

Réserver


Assistance en ligne