Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85  - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne






   Edition originale
   Autographe
   Idée cadeaux
+ de critères

Rechercher parmi 29631 livres rares :
éditions originales, livres anciens de l'incunable au XVIIIè, livres modernes

Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Edition Originale

Roland LE VAYER DE BOUTIGNY Observations sur un manuscrit intitulé Traitté du Péculat

450 €

Réf : 17940

Commander

Réserver

Poser une question

Roland LE VAYER DE BOUTIGNY

Observations sur un manuscrit intitulé Traitté du Péculat

S.n. [F. Foppens], s.l. [Bruxelles] 1666, in-12 (8x13,5cm), (12) 288pp., relié.


Edition originale anonyme. L'ouvrage porte le numéro 2023 du catalogue des éditions elzéviriennes (Willems, Vol. II). Pour l'auteur, voir Barbier, Dictionnaire des ouvrages anonymes.
Reliure en plein vélin d'époque à rabats. Dos lisse. Titre à la plume rouge estompé.
Rolland Le Vayer de Boutigny (1627-1685) était Maître des requêtes de Louis XIV et l'un de ses influents conseillers. Auteur de romans, pièces et nouvelles, ainsi que de traités politiques et juridiques, on retrouve dans ce livre que Boutigny était juriste de formation. Le péculat désigne le vol des deniers publics faits par ceux qui en ont l'administration, il était puni de mort par la loi romaine, mais ne l'était pas par la loi française. « Sous l'Ancien régime, que de ministres ont été condamnés pour péculat et concussions ! Que de chambres de justice ont été instituées pour faire rendre gorge aux financiers qui pillaient le trésor, de complicité arec les surintendants des finances ! » (Dictionnaire de droit criminel, Doucet). Le traité du péculat fit scandale, on accusa Boutigny de défendre Fouquet, qui quelques années plus tôt avait été arrêté et accusé pour détournement de fonds, c'est pourquoi il écrivit ces Observations sous forme de dialogue, où il discute de la validité de la peine de mort, du bannissement, et de l'histoire du droit français quant au péculat...

450 €

Réf : 17940

Commander

Réserver


  Assistance en ligne