Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85 - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne






   Edition originale
   Autographe
   Idée cadeaux
+ de critères

Rechercher parmi 31415 livres rares :
éditions originales, livres anciens de l'incunable au XVIIIè, livres modernes

Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Edition Originale

COLLECTIF La Liberté, 25 avril 1871


70 €

Réf : 26907

Commander

Réserver

Poser une question

COLLECTIF

La Liberté, 25 avril 1871

L. Toinon & Cie, Saint Germain en Laye mercredi 25 avril 1871, 28 x 48 cm, 6 pages en feuilles.


Directeur politique gérant : Léonce Détroyat, et Jehan Valter, secrétaire de la rédaction.
Nouvelles du jour : L'Armée suffit : la guerre civile comme despotisme ; La Loi sur la presse ; la Liberté électorale ; Les Volontaires de la Seine commandés par le colonel Valette ; Les Approvisionnements dans Paris ; Les Nouvelles du jour : l'action de l'armée reportée ; Lettres d'un insurgé malgré lui ; Nouvelles générales ; Dernière heure :Rationnement des denrées alimentaires, la Prusse menace d'occuper la capitale si l'insurrection n'est pas vaincue au 1er mai.
Supplément : Paris révolutionnaire : M. Rochefort attaque M. Vésinier dans le journal le 'Mot d'ordre ; Fragments de la séance de la Commune de Paris du 22 avril : l'arrestation de Félix Pyat est demandée après sa démission ; Journal officiel de l'insurrection ; Arrestations et perquisitions ; Les Démolitions.
Petites déchirures marginales sans atteinte au texte, sinon bon état de conservation.
S'ajoutant aux titres déjà existants, plus de 70 journaux sont créés pendant les 70 jours de la Commune. Mais la liberté de la presse est restreinte dès le 18 avril, et le 18 mai le Comité de Salut public interdit les journaux favorables au gouvernement Thiers. Les journaux les plus influents alors sont 'Le Cri du Peuple' de Jules Vallès, 'Le Mot d'ordre' d'Henri Rochefort, 'L'Affranchi' de Paschal Grousset, 'Le Père Duchesne' de Versmersch, 'La Sociale' avec madame André Léo, 'Le vengeur' de Félix Pyat, 'La Commune'. C'est surtout en mai que la lutte contre la presse pro-versaillaise prend de la vigueur : ainsi, entre le 5 et le 18 mai, 21 journaux sont supprimés. Il est bien évident que la presse parisienne pro-communarde ne peut être diffusée en province du fait de la vigilance du gouvernement Thiers.

70 €

Réf : 26907

Commander

Réserver


Assistance en ligne