Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85 - Contattateci - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Libri antichi - Bibliofilia - Opere d'arte


Vendita - Stima - Acquisto
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne






   Prima edizione
   Libro autografato
   Idée cadeaux
+ più criteri

Cerca tra 31413 libri rari :
prime edizioni, libri antichi dall'incunabolo al XVIII secolo, libri moderni

Ricerca avanzata
registrazione

Condizioni di vendita


Possibilite di Pagamento :

Pagamento sicuro (SSL)
Controlli
Virement bancaire
Mandato amministrativo
(FRANCIA)
(Musei e bibliotheche)


Tempi e spese di spedizione

Condizioni di vendita

Libro autografato, Prima edizione

Lettre autographe datée et signée adressée à sa cuisinière Augustine Bastide encensant son attachement à la Patrie : "... vous êtes aujourd'hui animée des mêmes sentiments d'honneur et de patriotisme qui nous ont toujours guidés, nous, les Français libres..."

Charles DE GAULLE

Lettre autographe datée et signée adressée à sa cuisinière Augustine Bastide encensant son attachement à la Patrie : "... vous êtes aujourd'hui animée des mêmes sentiments d'honneur et de patriotisme qui nous ont toujours guidés, nous, les Français libres..."

Paris 26 Novembre 1951, 13,5x21cm, une feuille.


Lettre autographe datée et signée de Charles de Gaulle, adressée à sa cuisinière Augustine Bastide, qui le servit de 1940 à 1958. 29 lignes à l'encre bleue sur son papier à en-tête.
Trace de pliure inhérente à la mise sous pli, deux déchirures en marges gauche et droite au niveau de la pliure.
Le général la remercie pour ses souhaits d'anniversaire et pour sa gentillesse : "... votre lettre et vos voeux d'anniversaire m'ont beaucoup touché et je vous en remercie de tout coeur." et s'enthousiasme de l'existence de fervents patriotes comme sa correspondante : "... je constate sans aucune surprise et avec réconfort que vous êtes aujourd'hui animée des mêmes sentiments d'honneur et de patriotisme qui nous ont toujours guidés, nous, les Français libres..." et reste confiant malgré le pessimisme qui semble quelque peu le traverser : "Les temps sont gris, mais rien n'est perdu. Il n'est que de marcher tout droit."
D'ailleurs, le général achève sa lettre sur cette touche d'espoir et d'avenir : "... nous avons maintenant deux petits-fils : Charles et Yves De Gaulle."
Les de Gaulle avait recueilli la destinataire de cette lettre, Augustine Bastide, à leur arrivée à Londres. D'origine provençale elle servit la famille de 1940 à 1958 d'abord en Grande-Bretagne puis en France. A la table du couple de Gaulle dans une Angleterre sévèrement frappée par les rationnements, on pouvait alors trouver lapins, bigorneaux, et autres grenouilles. La "Méridionale au franc-parler" demeurera au service du général durant près de vingt ans, suscitant parfois l'hilarité du stoïque chef d'Etat : 



En 1946, alors qu'il venait de quitter le pouvoir volontairement, il lui a lancé : "Vous voyez Augustine, la politique c'est plus décevant que le travail aux fourneaux". Alors, les mains aux hanches, elle a rétorqué : "Mais général, pourquoi ne vous décidez-vous donc pas à rendre définitvement votre tablier ?" Mon père n'a pu se retenir de rire 
(Philippe de Gaulle, De Gaulle mon père) 



3 000 €

Réf : 86426

ordinare

prenotare


Aiuto on-line