Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85  - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne






   Edition originale
   Autographe
   Idée cadeaux
+ de critères

Rechercher parmi 30546 livres rares :
éditions originales, livres anciens de l'incunable au XVIIIè, livres modernes

Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Adam BILLAUT Le Villebrequin de Me Adam menuisier de Nevers, contenant toutes sortes de poësies gallantes tant en sonnets, epistres, epigrammes, élégies, madrigaux, que stances et autres pièces, autant curieuses que divertissantes sur toutes sortes de sujets

250 €

Réf : 49622

Commander

Réserver

Poser une question

Adam BILLAUT

Le Villebrequin de Me Adam menuisier de Nevers, contenant toutes sortes de poësies gallantes tant en sonnets, epistres, epigrammes, élégies, madrigaux, que stances et autres pièces, autant curieuses que divertissantes sur toutes sortes de sujets

chez Guillaume de Luyne, à Paris 1663, in-16 (14x8,5cm), 295pp. (5), relié.


Seconde édition parue quelques mois après l'originale , cette seconde édition a pour mérite de contenir les hommages de Saint Aignan, Scudery, Bertault, Ménard.
Reliure de l'époque en plein veau porphyre. Dos à quatre nerfs orné de caissons et flerons dorés, ainsi que d'une pièce de titre de maroquin rouge. Double filet doré en encadrement des plats. Toutes tranches marbrées.
Adam Billaut (1602-1662) fut l'un des premiers poètes ouvriers ; Les chevilles de Maître Adam parurent en 1644 et eurent un grand succès critique. Billaut devint le protégé du prince de Condé, fut pensionné par Richelieu et admiré par ses pairs. Si sa poésie brille peu par l'élégance, dans un siècle qui en fut plein, sa langue est pleine de verve et d'originalité et ses recueils font de lui un des tous premiers poètes du XVIIe, l'un de ceux dont la langue est toujours appréciée, dénuée d'afféteries et d'ornements inutiles.

250 €

Réf : 49622

Commander

Réserver


Assistance en ligne