Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85  - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne
Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Edition Originale

Jean-Baptiste RONDELET Traité théorique et pratique de l'art de bâtir

3 000 €

Réf : 51245

Commander

Réserver

Poser une question

Jean-Baptiste RONDELET

Traité théorique et pratique de l'art de bâtir

Chez L'auteur, A Paris 1802 - 1810, in-4 (22,5 x 29 cm), 4 tomes en 6 volumes reliés.


Édition originale, rare, illustrée de 152 planches dépliantes, illustrant les manières de construire une coupole, un pont, un monument...  Cette édition fut éditée à petit nombre par l'auteur. Rondelet en donnera une seconde édition augmentée entre 1812 et 1817, complétant l'édition de 3 parties suplémentaires sur des domaines non abordés jusqu'alors (couverture, menuiserie, serrurerie, manière de détailler et d'évaluer les bâtiments ; reliés la plupart du temps en un volume supplémentaire) entre 1814 et 1817. L'édition sera ensuite augmentée et poursuivie par Blouet en 1860, qui lui ajoutera de nouvelles extensions.
 
Reliures en pleine basane blonde mouchetée d'époque. Dos lisses orné à la grotesque (multiples losanges), séries de roulettes en queue et tête composant un nouveau motif à la grotesque. Pièces de titres et de tomaison en veau noir. Mors fendus en tête au tome 1. Un manque en tête du tome 2 et mors fendus en tête. Douze coins émoussés. Frottements d'usage en coiffes, mors, coins et pièces de tomaisons. Quelques traces de mouillures et quelques rousseurs.
 
Grand classique de l'architecture, précurseur des principes constructifs modernes, encore étudié aujourd'hui en histoire de l'architecture, pour ce que ce traité amène de radicalement nouveau dans les techniques de construction. Rondelet, élève de Blondel, est appelé par Soufflot pour le seconder quant à la construction du Panthéon, celui-ci décédant en 1780, c'est lui qui achève sa construction en mettant au point des solutions nouvelles notamment pour la réalisation du dôme. Il met ainsi au point la pierre armée, préfiguration du béton armé en insérant des tiges de métal dans la pierre de la coupole et dans les architraves. Son traité, qui théorise ses principes constructifs s'intéresse principalement à la structure de l'édifice, en laissant de côté les aspects purement ornementaux, et c'est cet aspect qui est révolutionnaire. Le traité est davantage un manuel fondé sur l'analyse empirique, qui cherche à assurer la solidité et la pérennité des bâtiments. La rapidité d'exécution que permet l'ouvrage en assurera la notoriété et l'utilisation jusqu'au début du XXème siècle. On remarquera une partie fort intéressante sur les bois d'Afrique, d'Amérique... 

3 000 €

Réf : 51245

Commander

Réserver


Assistance en ligne