Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85 - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne
Recherche avancée
Inscription

Recevoir notre catalogue

Rubriques

Echos
Catalogues
Illustrateurs Gazette du Bon Ton
Essais bibliographiques
Portfolio
Editorial
Evenements
e-bibliotheque
A la librairie
Nouveautes
L'enigme
Contributions
Focus
Termes et concepts de la bibliophilie

Termes et concepts de la bibliophilie

Les différents types de reliure

Les différents types de reliure de livresLes différents types de reliure de livres
Reliure en vélin, en veau, maroquin, chagrin, basane,.... Janséniste, à la fanfare, à la grotesque... Pleine, demie, à coins... signée ou non, veau glacé, maroquin de Russie, reliures mosaïquées ou estampées... autant d'expression qui peuvent qualifier une reliure.


Les différentes reliures :

- Pleine reliure : reliure faite d'une seule matière (cuir, toile, etc.)

- Reliure à coins : sorte de demi-reliure mais dont les coins sont recouverts du même matériau que le dos ; très petits au XIXème siècle, les coins sont devenus plus larges et protègent mieux le volume.

- Reliure à bandes : encore une sorte de demi-reliure, mais cette fois avec une bande de même matière que le dos qui relie les coins ; seule la partie centrale des plats est recouverte de papier.

Une reliure pleine est une reliure dont les plats sont totalement recouverts de cuir. Une demi reliure à le dos et une partie des plats habillée, et le reste est généralement recouvert de papier à la cuve.

Les différents types de cuirs :

- Maroquin : cette peau de chèvre originellement importée du Maroc est utilisée depuis le XVIe siècle pour les reliures de prestige. Réalisé par un relieur de qualité, le plein maroquin est, aujourd'hui encore, le plus luxueux habillage d'un livre précieux.

- Basane : il s'agit d'une peau de mouton très fine et très fragile qui convient à la reliure ordinaire, car elle se prête à de nombreuses finitions et teintures.

- Box : c'est une peau de veau préparée au chrome, seul ce cuir est imperméable. Soin aspect lisse et brillant en fait un atout pour la reliure.

- Chagrin : cette peau était, à l'origine, tirée de la croupe de l'âne, du mulet ou de l'hémione ;  elle correspond aujourd'hui à une peau de chèvre au grain rond et petit.

- Cuir de Russie : il s'agit d'un cuir traité dans un bain prolongé d'écorces de bouleau qui l'imunise contre les insectes et les moisissures.

- Galuchat : c'est une peau de poisson (requin ou raie) qui a été très utilisée au XVIIIème siècle pour les reliures d'almanachs et qui est réapparue en reliure dans les années 1925.

- Parchemin : peau de chèvre ou de mouton non tannée. Onéreuse à l'époque, elle était souvent grattée et réutilisée ; on trouve parfois des reliures portant encore des inscriptions manuscrites appelées "reliures de réemploi".

- Peau de truie : elle était surtout usitée en Allemagne entre le XVIème et le XVIIème siècle pour la réalisation de reliures monastiques. Cette peau se reconnaît à ses trois petits pores caractéristiques et se prête particulièrement à l'estampage.

- Veau : c'est la peau très employée dans la reliure des livres anciens, il en existe différentes qualités.

- Vélin : peau de veau (ou plus rarement de chèvre) mort-né utilisé pour les reliures de livres de luxe



A l'inverse, un livre broché est tel que paru, il n'a pas été relié par son propriétaire une fois sorti de chez l'éditeur, ses couvertures sont souples.

Un savoir-faire français unique au monde : le livre revêt ses plus beaux atours grâce à quelques maîtres artisans qui ont serti les grandes œuvres littéraires dans des écrins de cuir et d'or. Au XIXe siècle, les plus grands relieurs français sont les frères Bozerian, de Simier, Thouvenin, Niédrée, Capé, Marius-Michel ...

On retiendra entre autres au XXème siècle Paul Bonet, Georges Cretté, Creuzevault, Marot-Rodde, Monique Mathieu, Pierre Lucien-Martin,Alix, Miguet...



Voir aussi notre article " Les termes de la Reliure "









A l'inverse, un livre broché est tel que paru, il n'a pas été relié par son propriétaire une fois sorti de chez l'éditeur :

Laisser un commentaire
Assistance en ligne