Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85  - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne






   Edition originale
   Autographe
   Idée cadeaux
   Inclure la bouquinerie
+ de critères

Rechercher parmi 29418 livres rares :
éditions originales, livres anciens de l'incunable au XVIIIè, livres modernes

Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Edition Originale

Isidore Ducasse, Comte de LAUTREAMONT Les chants de Maldoror

Isidore Ducasse, Comte de LAUTREAMONT

Les chants de Maldoror

Chez tous les libraires, Paris & Bruxelles 1874, 12x19cm, relié sous étui.


Édition originale rare, avec la couverture et le titre à la date de 1874.
Reliure en plein maroquin noir, dos à cinq nerfs orné de septuples caissons à froid, date dorée en queue, roulettes dorées sur les coiffes, encadrement de dodécuples filets à froid sur les plats, gardes et contreplats de papier à la cuve, encadrement d’une large dentelle dorée sur les contreplats, filets dorés sur les coupes, couvertures et dos conservés, toutes tranches dorées, étui bordé de maroquin noir, plats de papier marbré, superbe reliure signée de Semet & Plumelle.
Imprimée en 1869 par Lacroix, cette édition ne fut pas mise dans le commerce par crainte de la censure. Seule une dizaine d’exemplaires furent brochés et remis à l’auteur (cinq ont été recensés à ce jour). En 1874, Jean-Baptiste Rozez, autre libraire-éditeur belge, récupère le stock et publie l’ouvrage avec une couverture et une page de titre de relais à la date 1874, et sans mention d’éditeur.
C’est dans sa librairie que les poètes de la Jeune Belgique découvriront les premiers ce texte.
Littérature du vertige à la limite du soutenable, de l’outrance adolescente, d’une noirceur totale, Les Chants de Maldoror, ou l’épopée d’une figure du mal errant dans le monde, devint célèbre grâce aux surréalistes qui en firent un véritable manifeste esthétique.
Provenance : bibliothèque de François Ragazzoni avec son ex-libris encollé sur une garde.
Magnifique exemplaire parfaitement établi en plein maroquin signé de Semet & Plumelle et avec ses couvertures.

VENDU

Réf : 62218

Enregistrer une alerte


Assistance en ligne