Librairie Le Feu Follet - Paris - +33 (0)1 56 08 08 85 - Nous contacter - 31 Rue Henri Barbusse, 75005 Paris

Livres anciens - Bibliophilie - Œuvres d'art


Vente - Expertise - Achat
Les Partenaires du feu follet Ilab : International League of Antiquarian Booksellers SLAM : Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne






   Edition originale
   Autographe
   Idée cadeaux
   Inclure la bouquinerie
+ de critères

Rechercher parmi 29180 livres rares :
éditions originales, livres anciens de l'incunable au XVIIIè, livres modernes

Recherche avancée
Inscription

Conditions de vente


Moyens de paiement :

Paiement sécurisé (SSL)
Chèques
Virement bancaire
Mandats administratifs
(Musées et Bibliothèques)


Délais et tarifs de livraison

Conditions générales de vente

Edition Originale

Juan de SOLORZANO PEREIRA De iusta indiarum occidentalium inquisitione, acquisitione & retentione

4 500 €

Réf : 57396

Commander

Réserver

Poser une question

Juan de SOLORZANO PEREIRA

De iusta indiarum occidentalium inquisitione, acquisitione & retentione

Ex typographia Francisco Martinez, Matriti (Madrid) 1629, petit in-folio (20x29,5cm), (6) 751pp. (100), relié.


Édition originale, très rare. Un très beau titre-frontispice de Roberto Cordier figurant un autel avec les allégories de la Foi et de la Religion, le roi d’Espagne un pied sur la Terre, elle-même dans un bras de Neptune. Un second volume sera publié en 1639 sur les gouvernements des Indes occidentales.
Reliure de l’époque en plein vélin souple moucheté d’époque. Dos lisse janséniste. Pièce de titre en maroquin rouge. Dos assombri avec taches noires. Petits manques aux mors en queue et en tête. Une trace de mouillure jaune au coin droit des vingt derniers feuillets. Absence de l’épître à Philippe IV d’Espagne et des pièces liminaires formant onze feuillets.
En 1618, Juan de Solórzano Pereira écrit au roi une pétition pour lui faire part d’un projet de livre sur les Indes occidentales. Le roi Philippe IV est séduit par l’idée générale d’asseoir définitivement par le droit la légitimité des possessions espagnoles en Amérique et financera le premier livre sur la justice mais non le second sur les formes de gouvernement qui paraîtra en 1639. L’auteur était juge à Lima depuis 1609 par disposition royale ; le vice-roi du Pérou le nommera gouverneur de Huancavelica, poste minier déterminant pour l’économie espagnole, et il sera durant les dix-huit années passées au Pérou en tant que procureur au Grand conseil des Indes (Real y supremo consejo de Indias). Pereira a acquis une connaissance précise et étendue de la jurisprudence espagnole dans les Indes occidentales, il a étudié de nombreux documents et a amassé des connaissances considérables, notamment sur les anciennes coutumes des Indiens.
La première partie du livre est consacrée à l’étude des lois qui ont permis le rattachement de la possession de l’Amérique à la couronne de Castille. Il s’agit de légitimer définitivement les possessions espagnoles en Amérique. L’auteur aborde ensuite les questions concernant l’Église, et ses relations avec la couronne d’Espagne, puis les lois sur le gouvernement en général, l’administration de la justice, enfin les lois réglant les rapports avec les Indiens et les territoires. L’importance du travail de Pereira se mesure à son acharnement à trouver l’histoire et l’origine de chaque loi.
En 1680 sera publié le fameux grand recueil de la loi des Indes (Recopilacion de las leyes des las Indias), mais ce dernier ne saurait remplacer l’excellent travail de Pereira, qui a longuement étudié les lois les plus anciennes, ainsi que celles des Indiens ; de fait, toutes les anciennes lois, et leur origine indienne, disparaîtront du recueil des lois des Indes, l’ouvrage de Pereira demeurant déterminant pour l’histoire des Indes occidentales et de l’Amérique espagnole.
 

4 500 €

Réf : 57396

Commander

Réserver


  Assistance en ligne